free betting tips
13/11/2018
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Affaires de lotissement:l’UNIR/PS exige la libération de Seydou Traoré incarcéré
Affaires de lotissement:l’UNIR/PS exige la libération de Seydou Traoré incarcéré
Me Benewendé Stanislas Sankara,président de l'UNIR/PS

Affaires de lotissement:l’UNIR/PS exige la libération de Seydou Traoré incarcéré

Nombre de vues: 1 865

DECLARATION DE L’UNION POUR LA RENAISSANCE/ PARTI SANKARISTE

SUITE A L’ARRESTATTION DE SEYDOU TRAORE

L’UNIR/PS EXIGE SA LIBERATION

Lotissements : l’UNIR/PS désapprouve l’arrestation de Seydou Traoré

C’est avec surprise et désapprobation que l’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) apprend l’arrestation depuis le 23 novembre 2013 par la Gendarmerie Nationale de Monsieur Seydou TRAORE, Président du Mouvement de solidarité pour le droit au logement (MSP/DROL) et son déferrement à la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou où il s’y trouve en détention.

Selon les renseignements que nous avons pu obtenir, l’arrestation de monsieur TRAORE serait liée aux activités qu’il mène au sein de son association qui, rappelons le, intervient dans le domaine des lotissements à travers la sensibilisation, l’information et le plaidoyer pour des lotissements transparents pour un accès équitable de tous à des logements décents.

Tout le monde le sait, les lotissements dans notre pays sont devenus des cavernes d’Ali baba pour certains (maires, conseillers municipaux, agents des domaines) et un véritable parcours de combattant pour les pauvres citoyens dont le rêve d’avoir un toit pour abriter sa famille tourne le plus souvent au cauchemar.

Les états généraux sur les lotissements tenus récemment à Ouagadougou et dont on attend toujours l’application des recommandations qui en sont issues, est la preuve que le mal est profond dans ce secteur.

C’est dans de telles conditions que des citoyens comme monsieur Seydou TRAORE s’investissent, à travers des associations de la société civile, pour plus de transparence et d’équité dans les lotissements. Ya t-il un mal à cela ? Devrait –il être puni pour cela ?

C’est pourquoi, l’UNIR/PS demande la libération immédiate de Monsieur Seydou TRAORE car monsieur TRAORE n’est pas le problème. Le problème se trouve ailleurs et le gouvernement, au lieu de s’en prendre à des citoyens qui, par le biais d’associations de la société civile, se battent pour un accès équitable de tous aux logements, devrait plutôt déployer toute son énergie pour punir les maires et les conseillers municipaux véreux qui n’ont pour seul programme que de faire des lotissements en vue de se remplir les poches.

Il devrait s’attaquer à ces agents crapuleux de notre administration domaniale dont la seule vocation réside dans leur appétit gargantuesque.

Il devrait s’attaquer à cette race de démarcheurs qui arnaquent, parfois avec la complicité de certains agents domaniaux, les pauvres citoyens.

Il devrait enfin s’employer à résoudre la question de l’accès au crédit pour permettre aux plus grand nombre de disposer d’un logement décent.

Voilà ce que les citoyens attendent de leurs dirigeants.

Avec le peuple, victoire.

Fait à Ouagadougou, le 06 décembre 2013

Le Bureau Politique National

Me Bénéwendé S. SANKARA

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com