free betting tips
06/12/2019
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Allemagne/Burkina Faso : un accord de coopération militaire signé en 2019
Allemagne/Burkina Faso : un accord de coopération militaire signé en 2019
La Chancelière allemande Angela Merkel(à gauche) et le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré pour le renforcement de la coopération bilatérale germano-burkinabè.(photo d'archives)

Allemagne/Burkina Faso : un accord de coopération militaire signé en 2019

Nombre de vues: 368

Commentaire

  Lors de son séjour en Allemagne en novembre 2019 , où il a participé à la conférence Compact with Africa,le président du Faso,Roch Marc Christian Kaboré,faisant à la presse le bilan de cette rencontre de partenariat,  essentiellement entre les secteurs privés allemands et africains, a dévoilé un accord de coopération militaire germano-burkinabè.

   « Nous-nous sommes réjouis de la signature d’un accord de coopération militaire, il y a quelques semaines à Ouagadougou, et de l’engagement pris, aussi bien sur  2020, que sur 2021 jusqu’à 2024, pour aider les forces armées burkinabè. Nous avons eu un long débat sur la question sécuritaire dans le sahel. En tant que président en exercice du G5 Sahel, nous avons montré que la situation est préoccupante, et que nous avons besoin que nous puissions faire en sorte, pour que le partenariat pour le développement et la sécurité au Sahel, ne soit pas un partenariat en plus, et non plus une fuite en avant, mais fondé sur des réalités d’activités qui seront menées, contrairement à la première expérience que nous avons pu avoir sur la mise en place du G5 Sahel et de la Force conjointe, qui continue à faire couler beaucoup d’encre et de salive. Donc il s’agit de renforcer la sécurité intérieure, gendarmerie, police, il s’agit de renforcer également toutes les questions qui sont relatives à la justice, et de travailler à renforcer et à aider au retour des burkinabè sur leurs sites, une fois sécurisés»,dixit le président du Faso.La coopération allemande ,essentiellement basée sur le développement, mérite d’être davantage renforcée avec l’Afrique.

Les Etats africains doivent s’unir pour combattre le néo-colonialisme qui se manifeste à travers le pillage manu militari des ressources naturelles du continent,  par des pays du nord , qui font le double jeu de pyromanes et de pompiers à la fois.Les populations africaines , à travers des Organisations de la Société Civile (O.S.C),  ont un rôle déterminant à jouer contre ce colonialisme envahissant , aussi dangereux , voire pire que les luttes pré-coloniales et coloniales .Avec l’engagement des O.S.C,les colons aux oreilles blanchâtres et rougeâtres, ne pourront pas déstabiliser les Etats africains car,ils auront une résistance permanente et farouche.Ils seront contraints de mieux respecter l’Afrique,et de s’engager dans des partenariats gagnants-gagnants , en lieu et place de la dictature politico-économique.Les initiatives des pays africains producteurs de cacao,  d’exiger un prix plancher et les actions visant l’abandon du franc CFA,constituent de bons exemples révolutionnaires contre le néo-colonialisme de ces occidentaux déshumanisés, à qui,  c’est le tour de l’Afrique de leur apporter une bonne civilisation.

Jean KY

Laborpresse.net                        05 décembre 2019

 

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com