free betting tips
29/01/2020
DEPECHES
Accueil >> Société >> Burkina Faso : 319 tonnes de produits périmés saisis par le ministère du commerce en 2019
Burkina Faso : 319 tonnes de produits périmés saisis par le ministère du commerce en 2019
L'abus d'alcool nuit à la santé et cela est pire quand il s'agit de boissons frelatées.

Burkina Faso : 319 tonnes de produits périmés saisis par le ministère du commerce en 2019

Nombre de vues: 407

Brève

 Dans un état bien gouverné, le gouvernement est investi d’un rôle régalien de protection des citoyens contre certains fléaux sociaux. Dans ce rôle, la protection des consommateurs contre des produits illicites et périmés, s’avère capitale car, il y va de la santé publique. Le ministère burkinabè du commerce, de l’industrie et de l’artisanat, a effectué en 2019 des contrôles et saisies de produits prohibés. Il s’agit de :

-23 unités de production d’eaux préemballées ont été mises sous scellé, pour non-respect de cahiers de charges ;

10 unités de production d’huiles alimentaires ont été mises sous scellé, pour non-respect des cahiers de charge ;

2 unités de production d’alcool ont été temporairement fermées, pour non-respect de la règlementation en la matière ;

319 tonnes de produits périmés ont été saisis.

-1 700 tonnes de sucre importé irrégulièrement saisies ;

109 072 bidons d’huile alimentaire importés irrégulièrement ont été saisis dont 12 500 de 20 litres et 96 572 de 90 centilitres, 45 centilitres et 3 litres ;

24 000 pneus pour engins à deux roues importés irrégulièrement ont été saisis ;

63 tonnes de farine de blé importées irrégulièrement  saisies ;

– Plus de 6 millions de sachets plastiques et environ 8000 bouteilles P.E.T, de liqueur frelatée ont été saisis ;

903 cartons de cigarettes, soit 45 150 cartouches de cigarettes non homologuées  saisies.

Les efforts du ministère méritent d’être poursuivis pour éviter la commercialisation de produits alimentaires périmés, nocifs pour la santé des populations. Des sanctions pécuniaires devraient aussi être appliquées à l’encontre des marchands fautifs mus par leurs intérêts financiers au mépris de la santé publique.

Bérenger Traoré

 

13 janvier 2020                   Laborpresse.net

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com