free betting tips
24/08/2019
DEPECHES
Accueil >> Economie >> Burkina Faso: actions pour une transition énergétique vers les énergies vertes et renouvelables
Burkina Faso: actions pour une transition énergétique vers les énergies vertes et renouvelables

Burkina Faso: actions pour une transition énergétique vers les énergies vertes et renouvelables

Nombre de vues: 899
Dialogue citoyen : le Ministre Bachir Ismaël OUEDRAOGO a propos d’une Transition énergétique vers les énergies vertes et renouvelables

Le Ministre de l’Energie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO était l’invité du 20ème numéro de l’émission « Dialogue Citoyen », le mardi 12 février 2019 sur la Télévision Nationale. Les discussions ont porté sur la Transition énergétique vers les énergies vertes et renouvelables et l’accès des populations à cette manne.

A ce rendez-vous avec les citoyens, le Ministre a clairement décliné la vision du Président Roch Marc Christian KABORE contenu dans le programme présidentiel 2015-2020 et qui vise à rendre l’énergie accessible et à moindre coût au Burkina Faso. « C’est un programme réaliste et réalisable », a soutenu le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO d’autant plus que, renchérit-il, « Nous avons clairement pris l’option de nous tourner vers le mix énergétique, avec une place de choix pour le solaire. Nous avons le meilleur ensoleillement en Afrique de l’Ouest, donc il n’ya pas de quoi s’inquiéter ».

L’ambition de son département, aux dires du Ministre, est de diversifier les sources de production afin (i) de réduire la dépendance avec les pays voisins et dans un futur proche, (ii) d’exporter notre électricité et (iii) d’être le leader en matière d’énergie solaire dans la sous région.

Le Ministre a donc une fois de plus lancé un appel aux opérateurs économiques et aux particuliers afin qu’ils saisissent l’opportunité de cette transition vers l’énergie solaire et le renouvelable.

De nombreux projets structurants, dira le Ministre, sont déjà en cours de réalisation dans mon département. Il a cité à titre illustratif, les projets de fourniture d’électricité de 10 Mégawatts à Kaya, de 20 Mégawatts à Koudougou et de 20 Mégawatts à Bobo-Dioulasso grâce à la KFW (Allemagne).

Le Ministre dit être conscient du déficit, il dit également connaitre les attentes des populations. Il a donné l’assurance que les services compétents de la SONABEL mettent les bouchées doubles afin d’opérationnaliser d’ici la pointe de mars, la mesure d’urgence périodique de fourniture de 50 mW. Le Ministre a insisté qu’avec cet apport, les désagréments constatés les années antérieures seront considérablement réduits. Par ailleurs, aux demandeurs de branchements, le Ministre a informé que  »La SONABEL a réceptionné 50.000 compteurs qui permettront aux clients d’être plus autonomes quant à la recharge des unités. « Il faut que nous quittons les chantiers battus. Les mêmes pratiques produisent inexorablement les mêmes erreurs » a-t-il expliqué

Par rapport à la fourniture de l’électricité, le Ministre a annoncé le lancement, dès le 25 février 2019, des souscriptions pour l’acquisition par les ménages et les Petites et Moyennes Entreprises (PME)/ Petites et Moyennes Industries (PMI), d’armoires énergétiques dits Backups solaires. C’est un projet qui vise, a expliqué le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, a permettre à ces populations cibles de s’équiper à des conditions souples, avec des possibilités de payement à tempérament via un prêt à taux zéro. Par ailleurs, il annonce que « 100.000 ménages bénéficieront d’ici à 2020 d’un solar home system », dans le cadre d’un autre projet structurant.

« Ce ne sont pas les idées qui manquent, nous savons ce que nous avons à faire » a –t-il conclu

Direction de la communication et de la presse ministérielle / ministère de l’énergie

21 Février 2019                        Source:sig.bf

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com