free betting tips
25/05/2019
DEPECHES
Accueil >> Economie >> Burkina Faso: le coût du Back-up solaire va de 160 000 à 3 millions de F CFA
Burkina Faso: le coût du Back-up solaire va de 160 000 à 3 millions de F CFA
« L’installation d’un tel système permettra au ménage, ou à la PMI/PME bénéficiaire qui payait le kWh à 130 FCFA en moyenne, de réduire sa consommation de 40 à 70% »,précise le ministre burkinabè de l'énergie Bachir Ismaêl Ouédraogo.

Burkina Faso: le coût du Back-up solaire va de 160 000 à 3 millions de F CFA

Nombre de vues: 612

Le Ministre de l’énergie, Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO a procédé le lundi 25 février 2019, au sein de l’Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ANEREE), au lancement du projet Back-up solaire. La cérémonie a été marquée par  le début effectif des souscriptions au projet et l’animation d’une conférence de presse.

Accès à l’Energie pour tous constitue l’un des points cruciaux du Plan National de Développement Economique et Social. C’est dans ce cadre le Projet Back-up solaire a été mûri et dédié exclusivement aux ménages, aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Petites et Moyennes Industries (PMI), a-t-on appris dès l’entame de la déclaration liminaire du Ministre. Il vise à permettre à ces populations cibles de se doter d’équipements solaires de qualités certifiées et capable de couvrir leurs besoins énergétiques surtout en période de chaleur où le besoin se fait sentir de façon considérable.

L’objectif visé à travers cette mesure incitative du gouvernement, continue le Dr Bachir Ismaël OUEDRAOGO, est d’autonomiser la fourniture en électricité de ces maillons importants de la population que sont les ménages et les PME/PMI. Sur le moyen et long termes, cette autonomisation  permettra à la SONABEL d’économiser de l’énergie qu’elle pourra redéployer vers d’autres ménages et dans une vision globale limiter les délestages.

«  Le choix porté sur cette opération, nous dira le Ministre de l’Energie, s’explique par la nécessité de passer à un éclairage plus efficace en vue de réduire les charges de pointe du soir fortement influencées par l’éclairage des ménages dans notre pays. »

Et la promotion de l’énergie solaire spécifique pour ce projet est due aux nombreuses opportunités qu’offre cette manne en termes d’économie, de durabilité et de fiabilité pour nos populations qui vivent avec des moyens limités.

A titre davantage prouvé, argue le Ministre, « l’installation d’un tel système permettra au ménage, ou à la PMI/PME bénéficiaire qui payait le kWh à 130 FCFA en moyenne, de réduire sa consommation de 40 à 70% ».

Sur la qualité et la fiabilité des équipements, le conférencier du jour rassure également. « Ils proviendront de grandes firmes répondant aux normes et certifications internationales. En plus, continue le Ministre Bachir, les équipements seront installés par des sociétés agréées par mon département et garantis tout le temps que prendra le remboursement du prêt. »

La durée envisagée pour le prêt Back-up solaire est de 3 ans maximum avec un différé de paiement de trois mois après la mise en service de l’installation solaire. Encore plus rassurant, les modalités de remboursements du prêt seront proches des montant que les bénéficiaires de la SONABEL honorent mensuellement en paiement de leurs factures. Les coûts d’acquisition sont les coûts réels du marché sans surenchère.

A la question de savoir ce qu’est un Back-up solaire ? Le Ministre défini qu’il s’agit d’armoires énergétiques hybrides, mobiles, prêtes à l’emploi et faciles à installer. C’est un équipement qui est muni d’un système de stockage intégré.

La composition du dossier de souscription est le suivant :

Pour les ménages :

  1. Un formulaire renseigné à retirer à ANEREE et timbré à 200F CFA,
  2. Une photocopie légalisée de la CNIB, du Passeport ou de la Carte Militaire,
  3. Un relevé d’identité bancaire (RIB),
  4. Un relevé du compte bancaire du souscripteur ou du garant des trois (03) derniers mois,
  5. Une Copie des trois (03) derniers mois de la facture d’électricité SONABEL (pour les souscripteurs connectés au réseau de la SONABEL).

PME/PMI

  1. Formulaire renseigné à retirer à ANEREE et timbré à 500FCFA,
  2. Une photocopie légalisée de la CNIB ou du Passeport du premier responsable,
  3. Une photocopie simple du numéro IFU et du RCCM,
  4. Un relevé d’identité bancaire (RIB),
  5. Un relevé du compte bancaire des trois derniers mois,
  6. Une Copie des trois (03) derniers mois de la facture d’électricité SONABEL.

Le formulaire est à retirer à l’ANEREE, sis à Ouaga 2000. Pour d’éventuels informations complémentaires, les personnes intéressées peuvent appeler les numéros suivants : 58 83 35 45 ou 53 58 10 45 ou encore 54 82 03 36.

Sur le site de l’ANEREE, plusieurs kits sont proposés aux souscripteurs en tenant compte  de la bourse et des besoins. Les kits vont du Solar home system aux kits, Baongo, Tambi, Lafi, Tanga et Bila.

Le projet concerne tout le pays, rassure le comité de pilotage. Au niveau des régions, les souscripteurs devront s’adresser aux services déconcentrés de la SONABEL. Des équipes de l’ANEREE sillonneront également des localités afin de satisfaire le plus de personnes possibles.

DCPM/ME

14 mars 2019

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com