free betting tips
22/06/2018
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Burkina Faso : les métamorphoses sémantiques  du nom du pays avec des nuances dans la conception de Thomas Sankara
Burkina Faso : les métamorphoses sémantiques  du nom du pays avec des nuances dans la conception de Thomas Sankara

Burkina Faso : les métamorphoses sémantiques  du nom du pays avec des nuances dans la conception de Thomas Sankara

Nombre de vues: 1 632

follow site Commentaire

Le président Thomas Sankara, suite à son avènement au pouvoir le go site 4 Août 1983 à travers un régime révolutionnaire, le Conseil National de la Révolution( source site CNR), a changé le nom du pays qui était la купить ск 812 Haute-Volta pour le rebaptiser http://dennoithat.top/illegal/kupit-zakladki-lsd-v-vitegre.html Burkina Faso. Le président Sankara  était farouchement hostile à l’impérialisme et  à la domination  coloniale et post coloniale de son pays en particulier et de l’Afrique en général. Il a estimé que l’appellation  fluviale http://lucaberg.com/art/kupit-belenkiy-sovetskiy.html Haute-Volta(en référence aux   follow url 3 fleuves du pays : http://dakarsn.com/fly/soli-miksi-kupit-spb.html volta noire, rouge et blanche), était une vision coloniale qui n’avait vraiment pas un sens profond et valeureux pour son peuple laborieux.

Aussi, pour lui, le vocable http://webfied.com.br/swell/metodon-v-voronezh-45.html Burkina Faso qu’il a défini comme étant le http://phanthucuc.com/magic/mozhno-li-kupit-jwh-018.html pays des hommes libres et dignes, convient mieux à la doctrine révolutionnaire qu’il voulait promouvoir. A l’occasion de la commémoration du 34è anniversaire de la  Révolution Démocratique et Populaire( Купить закладки наркотики в Нерехте RDP) le 4 Août 2017, les archives de la Télévision Nationale du Burkina( Купить Кокаин в Юрьевце TNB) ont permis à de nombreux citoyens du Burkina et d’ailleurs, d’entendre le président Sankara donner cette définition originale sur le sens du nom Burkina Faso. Avec le temps, il s’en est suivi une métamorphose sémantique pour aboutir à l’acception actuelle de click here pays des hommes intègres. Mais selon l’esprit et la lettre de cette définition, il n’y a pas une grande variance entre les mots, qui puisse relever d’une antinomie. Pour vous en convaincre, les explications lexicales qui suivent :

http://www.sokoachaircentre.com/division/kroton-v-domashnih-usloviyah-uhod.html -Sens d’intégrité : «  Qualité d’une personne qui ne se laisse entamer par aucun vice  »

купить Ляпка Козьмодемьянск -Digne : Honnête, méritant,  Honorable, parfait.

-Pays libre : qui n’est pas soumis à une puissance étrangère.

Au regard de tous ces mots synonymiques, il sied de paraphraser le jargon judiciaire pour déclarer  que de tout, il sera dressé procès verbal. Ainsi, que cette compréhension du nom Burkina Faso, soit encrée dans les esprits des générations présentes et futures, dans l’optique de la manifestation de la vérité historique. Pour ceux qui disent la république du Burkina Faso, qu’ils sachent que cela fait redondance, car Faso est la forme républicaine : (Faso en langue africaine Dioula, signifie patrie, république) Il faut tout simplement dire Burkina Faso. (Prononciation (Bourkina Faso).

   L’habit, dit-on, ne fait pas le moine. Ce ne sont pas tous ceux qui, les poings levés, crient la patrie ou la mort, nous vaincrons ou qui militent dans des partis politiques qui sont de vrais sankaristes. Il y a bien longtemps que certains d’entre eux, ont vendu et tué à vil prix, la patrie à cause de leurs intérêts égocentriques et mercantiles, au détriment de l’intérêt général.Heureusement que la patrie est toujours capable de renaître de ses cendres. Cependant, il convient de souligner, que les Burkinabè qui veulent promouvoir les actions patriotiques du président Thomas Sankara, doivent s’évertuer à cultiver les valeurs de l’ardeur au travail et de la dignité. Ces nobles principes, sont malheureusement  sur le point de s’effriter au profit de  l’impact négatif de l’argent qui tue la vérité, la justice et la dignité. A cause de l’argent, on ment, tue, complote. On devient des esclaves non affranchis de l’argent, prêts à toute compromission. Cela n’est pas le comportement d’un Burkinabè  libre et digne. Heureusement qu’il demeure encore des Burkinabè et Africains valeureux !

Jean KY

Laborpresse.net                   07 Août 2017

Résultat de recherche d'images pour "thomas sankara"  Résultat de recherche d'images pour "thomas sankara"Résultat de recherche d'images pour "drapeau de la haute volta"              Résultat de recherche d'images pour "drapeau de la haute volta"

Le drapeau de l’ex Haute-Volta.               Le drapeau du Burkina Faso.

 

 

 

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com