free betting tips
16/12/2018
DEPECHES
Accueil >> Economie >> Campagne agricole 2018/2019 au Burkina : 16 milliards de FCFA pour l’assistance aux paysans
Campagne agricole 2018/2019 au Burkina : 16 milliards de FCFA pour l’assistance aux paysans
Des intrants agricoles mis à la disposition du monde rural par le gouvernement,pour la campagne agricole humide 2018-2019 au Burkina Faso.

Campagne agricole 2018/2019 au Burkina : 16 milliards de FCFA pour l’assistance aux paysans

Nombre de vues: 2 248

Commentaire

 Le Premier ministre Paul Kaba THIEBA,a procédé au lancement de la campagne agricole humide 2018/2019 dans le village de Tiakané(province du Nahouri),région du Centre-sud le 26 Mai 2018. « Renforcement de la veille face aux attaques parasitaires pour une réduction des pertes de productions agricoles »,c’est le thème de cette campagne agricole.

Le gouvernement burkinabè a mobilisé un budget de 16 milliards de FCFA pour accompagner le monde rural durant la campagne 2018/2019.La précédente saison ayant été marquée par des attaques de chenilles légionnaires et d’animaux granivores dans plusieurs régions du pays,le gouvernement a décidé de ce fait de s’attaquer à ce phénomène,à travers la mise en place de brigades mobiles de lutte.Pour ce qui concerne les mesures d’accompagnement,il s’agit entre autres de :

8.155 tonnes de semences améliorées ;

16.000 tonnes d’engrais ;

27.000 unités de matériels agricoles

23.800 charrues ;

3.150 charrettes ;

-250 semoirs ;

130 motoculteurs ;

10.500 animaux de trait ;

5.200 outils de vulgarisation agricole…

Toutes ces mesures visent à redynamiser le secteur agricole qui occupe plus de 80% de la population et contribue à hauteur de 30% de l’économie nationale.Objectif final,l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire au Burkina Faso. « Les 16 milliards injectés pour cette campagne pourront nous aider à atteindre nos prévisions qui sont très ambitieuses »,dixit le Premier ministre.Conscient du déficit céréalier qui expose les populations à une situation alimentaire difficile,le gouvernement a préparé  avec des partenaires techniques et financiers,un plan de réplique pour la période de soudure qui s’annonce ( Juin à Août ).Il s’agit de la distribution gratuite de 3.245 tonnes de vivres au profit de 90.136 personnes vulnérables,la vente de 17.852 tonnes de céréales à prix social,soit 5.000 F le sac de 50 kg au bénéfice de 59.506 ménages.A ces mesures,s’ajoute le soutien en intrants et en équipements pour la production céréalière de saison sèche à hauteur de 2 milliards de FCFA.De même,la prise en charge de 127.500 enfants malnutris aigus modérés et 47.300 enfants malnutris aigus sévères.

Toutes ces dispositions entreprises par le gouvernement sont salutaires.Cependant,il importe de tout mettre en œuvre , pour que les moyens de soutien consentis pour l’assistance aux agriculteurs  leur parviennent dans un temps raisonnable et non pas après la campagne agricole.Des dysfonctionnements ont souvent émaillé la mise à disposition d’intrants agricoles aux paysans dans les délais normaux .Il faudarit parvenir à surmonter toutes les lenteurs et lourdeurs administratives, qui handicapent l’acheminement des produits agricoles à temps aux destinataires.

N.Inès Laurencia Ouédraogo

Laborpresse.net           11 Juin 2018

 

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com