25/10/2014
DEPECHES
Accueil >> Politique >> Législatives/Municipales 2012 >> Campagne électorale au Séno : La CFD/D se dit sereine !
Campagne électorale au Séno : La CFD/D se dit sereine !

Campagne électorale au Séno : La CFD/D se dit sereine !

La Convention des forces démocratiques du Burkina (CFD/B) exécute sa campagne dans le Sahel et particulièrement dans le Séno. A Dori ce mardi 20 novembre 2012, les partisans du parti de Amadou Diemdioda Dicko ont accueilli, à leur manière, leurs candidats en périple à la conquête de l’électorat dans la province. Le CFD/B estime pouvoir conserver la mairie de Seytenga et arracher d’autres communes comme Dori par exemple.

Campagne électorale au Séno : La CFD/D se dit sereine !

Ils étaient nombreux les militants de la CFD/B à effectuer le déplacement du poste de péage de Dori (10 Km environ) sur l’axe Dori-Seytenga-frontière du Niger – ce mardi 20 novembre 2012 aux environs de 13h – pour accueillir les candidats du parti aux législatives et communales 2012.

La canicule, ils l’ont bravée car ils ont dû patienter un bon moment sous le soleil de plomb du Sahel. Et ils en étaient fiers. Fiers d’être sortis en véhicules, à motos, et à pieds (pour les riverains du poste de péage) pour dire aux candidats fôfô et les rassurer de leur soutien pour le 2 décembre. « Nous, on ne prend pas de cars pour transporter ! Les gens viennent volontairement », nous lance un militant qui s’est fait remorqué sur une moto.

Coups de klaxon et slogans ont accompagné les candidats jusqu’au siège du parti. Le cortège a d’abord sillonné des artères de la ville avant d’atterrir au siège du parti pour écouter les messages. Des messages, en fulfuldé, qui ont été écoutés avec attention et salués par des ovations et autres slogans.

Arriver à conquérir la mairie de Dori est le défi que veut relever le parti de Amadou Diemdioda Dicko. « La mairie de Seytenga, on peut dire que ça on a déjà posé. On cherche à conquérir le reste », déclare le candidat aux législatives Hama Moussa Dicko.

« On a constaté de manière générale que sur tout le trajet que la situation est satisfaisante », affirme Hama Moussa Dicko. « Dans tous les villages de Seytenga jusqu’à Dori, à chacun des villages, nous trouvons les populations sortir et attendaient. On était obligé de s’arrêter et de saluer les gens et d’en discuter avant de continuer », poursuit-il. Amadou Tamboura, maire CFD/B de Seytenga, est candidat à sa propre succession. Il est également sur la liste des suppléants pour les législatives.

Le président du parti, Amadou Diemdioda Dicko est candidat dans son fief à Gorom-Gorom dans l’Oudalan. Le parti se dit donc serein et espère décrocher « au minimum 4 députés » sur les 8 disponibles pour la région du Sahel (2 sièges dans chacune des 4 provinces de la région, Séno, Soum, Oudalan et Yagha).

Comme stratégie de campagne, la CFD/B dit avoir adopté une « approche participative ». Des « structures de campagnes » mises en place dans les villages et secteurs « s’activent pour toucher les différents militants du parti ». Le parti s’attèle ensuite à « vérifier » que chaque militant dispose d’une « carte électorale conforme » puis « mobiliser pour le jour du vote ».

De l’avis du candidat Hama Moussa, « tout bon politicien de la province du Séno » devrait se rendre compte qu’il existe un « conflit de génération » dans la province. « Au niveau de la CFD/B, nous avons donné suffisamment de la place aux jeunes et nous voulons encourager les jeunes, les amener à occuper des postes de responsabilité », soutient Hama Moussa Dicko.

Aboubakar SANFO

RTB

———————————————————————————————————————-

Jeudi 22 novembre 2012        Agence de Presse Labor www.laborpresse.net

——————————————————————————————————————

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>