DEPECHES
Accueil >> Actualité

Articles de la catégorie Actualité

Souscrire au flux

Le Maroc souhaite toujours accueillir la CAN 2015

Le Comité exécutif de la CAF se réunira le 2 novembre  2014 et le sujet devrait y être « débattu ».

Alors que de multiples rumeurs indiquent que le Maroc ne souhaite plus accueillir la CAN 2015 (17 janvier-8 février), le ministère de la Jeunesse et des Sports a  affirmé vendredi 17 octobre 2014, dans un communiqué, que le pays n’a pas « renoncé à l’organisation » de la compétition. A trois mois de l’ouverture de la prochaine Coupe d’Afrique des nations, le ... Lire la suite »

L’UEMOA CÉLÈBRE SES 20 ANS À OUAGADOUGOU le 20 octobre 2014.

Créée le 10 janvier 1994, l’institution sous-régionale regroupe huit pays, à savoir, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo.

L’Union économique et monétaire ouest-africaine(UEMOA) célèbre, le 20 octobre 2014, au Burkina Faso, son vingtième anniversaire sous le thème : « L’UEMOA, 20 ans : les voies d’un développement solidaire». La cérémonie va réunir autour du Président du Faso, SEM Blaise Compaoré, les autres Chefs d’Etat des pays membres de l’UEMOA, les présidents d’institutions et organes de l’Union, des responsables ... Lire la suite »

Côte d’Ivoire: la CPI ne renonce pas à juger Simone Gbagbo à La Haye

Simone Gbagbo doit comparaître à partir du 22 octobre devant la cour d'assises d'Abidjan pour atteinte à la sûreté de l'Etat.(Photo : AFP)

Le bras de fer se poursuit. La Cour pénale internationale avait émis un mandat d’arrêt en 2011 contre l’ancienne première dame. Mais la Côte d’Ivoire n’a pas encore prouvé qu’elle était capable de mener à bien un tel procès. La CPI rappelle qu’elle doit même prouver qu’elle a entamé de réelles procédures visant Simone Gbagbo. « Lorsque le gouvernement ivoirien sent ... Lire la suite »

Equipements sportifs performants chez KrAS à Ouagadougou

kras sport

Publicité Pour tout besoin d’équipements sportifs( tenues,ballons etc…), prendre contact avec: KrAS sport   à Ouagadougou. Tél:(+226) 7016 24 86  (+226) 50 41 86 76 AS SONAPOST FINALISTE                               KrAS sport   à Ouagadougou. Tél:(+226) 7016 24 86  (+226) 50 41 86 76           ... Lire la suite »

Après l’échec du dialogue majorité /opposition au Burkina, les suites probables qui se profilent à l’horizon.

La délégation du front républicain, conduite par Hermann Yaméogo, a été le troisième groupe à être reçu par le président du Faso, Blaise Compaoré, le mardi 23 septembre 2014 au palais présidentiel de Ouaga-2000, dans le cadre du dialogue politique.

Après l’échec du dialogue politique entre la majorité et l’opposition burkinabè le 6 Octobre 2014, d’aucuns redoutent un bras de fer entre les deux camps sur les questions discordantes comme la limitation ou non du mandat présidentiel. Cependant, le président de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Développement (UNDD), Me Hermann Yaméogo reste optimiste sur la poursuite du dialogue ... Lire la suite »

Enfin la décision finale pour bientôt sur l’article 37 du mandat présidentiel au Burkina !

Le gouvernement en conseil des ministres.

Billet Une réunion a eu lieu le vendredi 17 Octobre 2014 entre le président Blaise Compaoré et les ministres du gouvernement TIAO III à la Présidence du Faso. Selon le premier ministre Luc Adolphe TIAO, il ne s’agissait pas d’un conseil extraordinaire des ministres comme annoncé auparavant par des médias. C’était plutôt des échanges voulus par le Chef de l’Etat ... Lire la suite »

«Le Burkina Faso ne peut se développer sans un espace de stabilité…», affirme Blaise Compaoré

Blaise Compaoré d’ajouter: « des milliers de personnes remplissent un stade parce qu’ils sont contre le référendum ; d’autres milliers se mobilisent dans un stade parce qu’ils sont pour le référendum, sans être inquiétés. C’est cela le plus important en démocratie… ».

Au cours de sa rencontre avec la communauté burkinabè vivant en République de Chine (Taïwan), le 12 octobre 2014, le Président Compaoré a été interrogé sur l’issue de la situation nationale après la fin prématurée du dialogue entre l’opposition et la majorité. Selon le chef de l’Etat, le Burkina Faso ne peut se développer sans un espace de stabilité.  « L’une des valeurs sûres pour assurer cette stabilité, c’est ... Lire la suite »

Les ministres du Mogho Naba, empereur des mossis au Burkina Faso

Sa Majesté le Mogho Naaba Bâongho , 37 è empereur des Mossé ( au milieu en bonnet rouge).

- Le Ouidi Naba : premier ministre, chef de la cavalerie. -Le Baloum Naba : chef de l’intendance. -Le Larlé Naba : chef des tombes royales. -Le Gounga Naba : chef de l’infanterie.             Publicité     La qualité des produits de commerce est un véritable gage pour le confort de façon durable. C’est pourquoi DAOUEGA SERVICE a opté de ... Lire la suite »

Hermann Yaméogo décrypte la problématique de la révision de la constitution burkinabè au regard de la Charte africaine de la démocratie …

Me Hermann Yaméogo,juriste,
président du parti  burkinabè UNDD.

Dans l’écrit qui suit, Me Hermann Yaméogo aborde la problématique de la révision de la constitution burkinabè au regard de la Charte africaine de la démocratie qui fait l’objet de moult interprétations au Burkina Faso. La  problématique de la révision de la constitution                                   ... Lire la suite »

CHRONIQUE DU DEMI -FOU : Opposition/Majorité burkinabè, vers un combat de David et Goliath !

DEMI-FOU

On y est ou presque ! Le fiasco prévisible du dialogue de sourd entamé entre la majorité et l’opposition burkinabè le 23 septembre 2014, s’est concrétisé le 06 Octobre dernier. Chacun ayant campé sur sa position, le dialogue politique sous l’égide du président Blaise Compaoré a accouché d’une grande souris. Il se dresse donc à l’horizon, une sorte de combat de ... Lire la suite »

Revenir en haut de la page