free betting tips
06/12/2019
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Chasse aux terroristes: l’armée burkinabè a capturé plus de 20 gibiers-terroristes à la barbichette le 3 décembre 2019
Chasse aux terroristes: l’armée burkinabè a capturé plus de  20 gibiers-terroristes à la barbichette le 3 décembre 2019
Des soldats burkinabè intrépides mènent des ripostes victorieuses contre les groupes terroristes.

Chasse aux terroristes: l’armée burkinabè a capturé plus de 20 gibiers-terroristes à la barbichette le 3 décembre 2019

Nombre de vues: 611

04 décembre 2019

Attaque meurtrière d’une Eglise à l’Est 

Le Gouvernement solidaire de la communauté évangélique.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes assises

Le premier ministre Christophe Dabiré(à gauche) et le pasteur Henri Yé de la FEME.

Le Chef du Gouvernement Christophe Joseph Marie Dabiré, était dans l’ après-midi  du 2 décembre 2019 au siège de la Fédération des églises et missions évangéliques du Burkina (FEME). Objectif de cette visite, présenter à l’Eglise évangélique, les condoléances du Président du Faso et du peuple burkinabè tout entier, après l’attaque terroriste du  dimanche 1er décembre qui a fait 14 morts parmi les fidèles de l’église naissante d’un village de la commune de Foutouri, dans la région de l’Est.

Pour Christophe Joseph Marie Dabiré, cette attaque barbare des terroristes qui vise à dresser les communautés les unes contre les autres, devrait plutôt nous unir pour faire face à ces hommes sans foi ni loi.C’est avec une grande tristesse que le peuple burkinabè a appris  dimanche 1er décembre 2019, l’assassinat de 14 fidèles chrétiens d’une Eglise évangélique de Foutouri, dans la région Est de notre pays. En se rendant au siège de la Fédération des Eglises et missions évangéliques du Burkina, il était question pour le Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, accompagné de certains membres du Gouvernement, au nom du Président du Faso, d’exprimer sa solidarité et sa compassion à la communauté évangélique.

Le Premier ministre et son Gouvernement qui se sont toujours montrés solidaires de l’ensemble des communautés vivant au Burkina Faso, sont dit-il, allés apporter un « message de sympathie et d’amitié à l’endroit à la FEME, suite à cette tuerie. Pour lui, cette nouvelle épreuve que vit aujourd’hui notre peuple « ne doit pas être une opportunité pour baisser les bras ». Le Chef du Gouvernement reste convaincu que « la paix et la concorde reviendront dans ce pays, car de tout temps, le dialogue interreligieux nous a toujours permis de surmonter les difficultés relatives aux affrontements inter religieuses que les terroristes ont pu susciter ».

Le président de la FEME, pasteur Henri Yé a salué la démarche du Gouvernement qui est venu présenter ses condoléances. Pour l’homme d’Eglise, « nous sommes une nation famille » et à travers les actions du Gouvernement et les prières, « nous allons vaincre ceux qui nous combattent ».
Christophe Joseph Marie Dabiré a profité de l’occasion pour demander à toutes les confessions religieuses de continuer à prier pour la paix, condition sine qua non pour le développement. Au peuple, il a demandé de faire confiance aux dirigeants et à prier pour eux, car « nous sommes certains que la victoire est au bout de l’effort, parce que nous sommes tous unis, nous sommes résilients face à l’adversité ».

DCRP/PM

L’image contient peut-être : 1 personne, assis

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com