free betting tips
29/01/2020
DEPECHES
Accueil >> Société >> Santé >> Couverture sanitaire universelle Validation des normes en ressources humaines pour une meilleure mise en œuvre au Burkina
Couverture sanitaire universelle Validation des normes en ressources humaines pour une meilleure mise en œuvre au Burkina
Atelier national de validation des normes en ressources humaines en santé pour la mise en œuvre des soins de santé primaires le vendredi 27 décembre 2019, à Ouagadougou.

Couverture sanitaire universelle Validation des normes en ressources humaines pour une meilleure mise en œuvre au Burkina

Nombre de vues: 375

« Pour réussir la couverture sanitaire universelle, il faut disposer de ressources humaines en santé en quantité et en qualité suffisante ». C’est à travers ces mots que le Secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Landaogo Lionel Wilfrid Ouédraogo, a montré l’importance de l’adoption de la méthode WISN (Workload Indicators of Staffing Needs) dans le système de santé au Burkina Faso.

 C’était au cours d’un atelier national de validation des normes en ressources humaines en santé pour la mise en œuvre des soins de santé primaires qui a eu lieu le vendredi 27 décembre 2019, à Ouagadougou. Ce document qui concerne d’abord les structures de soins de santé primaire, vise la prise en compte de la dimension prévisionnelle des effectifs et la mise en place de bases pertinentes et consensuelles des besoins en ressources humaines en santé. Pour Dr Landaogo Lionel Wilfrid Ouédraogo, le document de normes en ressources humaines en santé sera le référentiel pour une répartition équitable du personnel de santé du premier niveau de soins au Burkina Faso. Il a souligné que la mise en œuvre de la gratuité des soins a entraîné une forte utilisation des services de santé, ce qui a entraîné une augmentation de la charge de travail des agents de santé dans certaines formations sanitaires. « Pour faire face à cette situation, le ministère de la santé s’est engagé depuis 2018 à appliquer la méthode WISN dans le processus de recrutement et de distribution équitable des personnels soignants en fonction de la charge de travail », a précisé le Secrétaire général. Déjà utilisé par plusieurs pays dont le Ghana, le Mali, l’Afrique du Sud, l’Ethiopie, Rwanda, Niger, Namibie, Sénégal …, le WISN est une méthode développée par l’OMS pour l’évaluation de la charge de travail du personnel de santé.
DCPM/Santé

15 Janvier 2020

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com