25/10/2014
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Etats-Unis : John Kerry va-t-il s’intéresser à l’Afrique?

Etats-Unis : John Kerry va-t-il s’intéresser à l’Afrique?

 

 
 
Le président américain Barack Obama a annoncé vendredi 21 décembre la nomination du sénateur John Kerry à la tête du département d’Etat en remplacement d’Hillary Clinton. Pour le président, ce vétéran de la politique est un « choix parfait » pour diriger sa diplomatie lors du prochain mandat. Les messages de satisfaction ont afflué des chancelleries étrangères. Les priorités de la politique étrangère des Etats-Unis resteront-elles les mêmes que durant les quatre dernières années ? Qu’en est-il de l’Afrique ? Et de l’Europe ?
 

Philip Golub est professeur de relations internationales à l’université américaine de Paris. Il décrypte l’éventail des priorités à venir de la diplomatie américaine sous le deuxième mandat Obama.

 

 
Philip Golub

Professeur de relations internationales à l’université américaine de Paris

  « L’Europe aujourd’hui n’est pas un enjeu très important pour les Etats-Unis sauf au plan économique. Peut-être, éventuellement, comme supplétif dans les grands dossiers stratégiques internationaux. »


Le continent africain semble donc, une fois encore, faire les frais des orientations de la politique étrangère américaine, centrée sur l’Asie et le monde arabe. Or, le président Obama a été régulièrement critiqué pour ne pas s’être beaucoup occupé des dossiers africains durant son premier mandat.

La nomination de John Kerry peut-elle tout de même changer la donne ? Herman Cohen était sous-secrétaire aux affaires africaines entre 1989 et 1999. Pour lui, Kerry connait les problématiques du continent africain sur le bout des doigts. « C’est un choix logique », explique-t-il. Logique notamment qu’il ait été préféré à Susan Rice, ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU.

 

Barack Obama a choisi l'ancien candidat démocrate à la Maison Blanche John Kerry pour conduire la diplomatie américaine.

Barack Obama a choisi l’ancien candidat démocrate
à la Maison Blanche John Kerry(à droite) pour conduire la diplomatie américaine.
REUTERS/Kevin Lamarque

 
Herman Cohen

Ancien sous-secrétaire d’Etat aux Affaires africaines

 « Il connaît tous les dossiers. C’est un homme qui aime les négociations, et comme il y a des conflits en Afrique – le Mali, le Soudan, le Congo -, il va chercher des solutions politiques. »

 Source: rfi.fr
————————————————————————————————————————–
Lundi 24 décembre 2012                Agence de Presse Labor
——————————————————————————————————————–