DEPECHES
  • Taille de la Police de Caractères : A A A
  • Accueil >> Actualité >> Faire la grasse matinée rend plus créatif.

    Faire la grasse matinée rend plus créatif.

     

    Grasse matinée

    Eviter la précipitation au reveil pour tirer des effets bénéfiques de la grasse matinée.

     

     
     

    Réveil à la dernière minute, café avalé en vitesse, douche ultra-rapide, transports en commun… 

    La façon qu’ont la plupart d’entre nous de vivre leurs matins —de manière rapide et stressante– est un frein à la créativité et à la flexibilité cognitive, explique Annie Murphy Paul du Time.

    Une étude publiée en 2011 démontre en effet que pour les personnes qui ne sont pas du matin, c’est à cette période de la journée que le pic de créativité a lieu. En étant un peu endormi, notre attention est plus diffuse et amène notre esprit à vagabonder d’avantage, augmentant de ce fait la capacité à gérer les problèmes de manière originale… Annie Murphy Paul explique que c’est dans ces moments de rêverie que «les procédés mentaux qui inhibent les pensées déconcentrantes ou hors de propos sont à leur niveau le plus bas, ce qui permet à des connexions inattendues et parfois très inspirées de se faire

    D’où l’intérêt de ne pas se presser le matin, pour laisser notre esprit en errance nous rendre créatif.

    En octobre, un article publié sur Wired montrait également, en se fondant sur plusieurs études scientifiques, que la rêvasserie est une source importante de créativité intellectuelle et artistique, sorte de mode «par défaut» du cerveau qu’il faut apprendre à maîtriser pour le développer.

    «Ce n’est pas l’ennui en soi qui compte, résumait alors Jonah Lehrer. C’est la façon qu’a l’ennui de nous amener à réfléchir. Quand les gens sont immergés dans la monotonie, ils tombent automatiquement dans cette forme très spéciale d’activité cérébrale», à mi-chemin entre rêve et réflexion consciente.

    Pour un matin créatif idéal, Annie Murphy Paul suggère donc de régler son réveil plus tôt afin de rester quelques minues éveillé dans son lit à laisser vagabonder ses pensées. Il est ensuite bon de passer plus de temps sous une douche bien chaude en évitant de penser aux tâches concrètes de la journée qui commence (réunions, travaux à rendre…). Le trajet entre le lieu d’habitation est le bureau sont un important facteur de stress qu’il faut également savoir gérer en respirant profondément. Car un excès de cortisol, hormone du stress, peut avoir pour effet d’endommager la myéline, sorte de couche protectrice de graisse pour les cellules nerveuses, réduisant ainsi la vitesse de transmission des messages entre les neurones. 

    Bonne nouvelle, le café reste le bon point des routines matinales, puisqu’il permet d’augmenter le taux de dopamine présent dans le cerveau, et c’est ce neurotransmetteur qui joue sur le sentiment de motivation et de récompense lorsqu’une bonne idée se présente.

    Une étude publiée sur Science Daily démontre en outre qu‘un état d’esprit positif aide à développer la flexibilité cognitive, tandis qu’un état d’esprit négatif contribuera à réduire notre horizon mental et notre créativité. Il faudrait donc préférer, au réveil, les vidéos drôles aux sites d’actualité. Vous avez toutefois le droit de choisir autre chose que la vidéo de bébé suggérée par Time.

      Source : slate.fr

    —————————————————————————————————————————————————

    Lundi 06 février 2012                           Agence de presse Labor

    —————————————————————————————————————————————————

    Commenter

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Revenir en haut de la page