free betting tips
16/08/2018
DEPECHES
Accueil >> Société >> Haut Conseil pour le Dialogue Social(HCDS) du Burkina:le premier bilan fait au Premier ministre THIEBA
Haut Conseil pour le Dialogue Social(HCDS) du Burkina:le premier bilan fait au Premier ministre THIEBA
Le Premier ministre Paul Kaba THIEBA(à droite) a reçu en audience le 30 juillet 2018 ,le président du Haut Conseil pour le Dialogue Social (HCDS),monsieur Domba Jean-Marc PALM .

Haut Conseil pour le Dialogue Social(HCDS) du Burkina:le premier bilan fait au Premier ministre THIEBA

Nombre de vues: 646

http://dreamraj.ru/delay/bolohovo-kupit-ecstasy-ups-280mg.html Le Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, a accordé une audience aux membres du Haut conseil pour le dialogue social (HCDS), le lundi 30 juillet 2018. Il s’est agi pour le président de l’institution, Domba Jean-Marc PALM et ses collaborateurs de faire, au Chef du gouvernement, le bilan de la première assemblée plénière et d’échanger avec lui sur la vie de l’institution.

En faisant le déplacement du Premier ministère, le lundi 30 juillet 2018, le président du Haut conseil pour le dialogue social (HCDS), Domba Jean-Marc PALM et ses collaborateurs avaient un objectif à atteindre, celui de dresser le bilan de la première assemblée de ladite institution au Chef du gouvernement, Paul Kaba THIEBA.

Pour ce qui est du bilan de la première assemblée plénière, Domba Jean Marc PALM a fait savoir qu’une recommandation a été faite aux différentes commissions en place de rédiger et de réfléchir sur le plan d’actions du HCDS chacune selon ses domaines de compétences, ce qui aboutira à une agrégation des différents plans d’actions, afin d’adopter un plan d’action global de l’institution.

Pour parvenir à l’adoption de cette feuille de route, Domba Jean Marc PALM a confié qu’une assemblée plénière sera organisée dans les jours à venir.
Profitant de cette occasion, la délégation du HCDS a sollicité auprès du Premier ministre, Paul Kaba THIEBA, l’aide du gouvernement pour l’atteinte des missions à elle assignées.

« Nous attendons que le gouvernement nous aide à surmonter des obstacles afin qu’on puisse travailler en synergie pour la résolution des différents problèmes qui se posent et instaurer un climat de paix », a plaidé le président du HCDS.
Installés dans leurs fonctions, le jeudi 3 mai 2018, par le Président du Faso, Roch Marc Christian KABORE, les 30 membres du HCDS ont la tâche de jeter des bases solides d’un climat social apaisé en prévenant ou en désamorçant les conflits dans le monde du travail.

Le HCDS est un organe tripartite national composé de 30 membres, représentants les employeurs, les travailleurs et le gouvernement avec pour mission la promotion du dialogue social à tous les niveaux, national, sectoriel, dans les secteurs public, parapublic et privé, y compris l’économie informelle.

DCI/PM

09 Août 2018

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com