free betting tips
26/06/2017
DEPECHES
Accueil >> Divers >> Humour et blagues >> HUMOUR POLITIQUE:rions un peu des politiciens !
HUMOUR POLITIQUE:rions un peu des politiciens !

HUMOUR POLITIQUE:rions un peu des politiciens !

Nombre de vues: 4 185

françois 1er

1)Être homme politique, c’est être capable de prédire à l’avance ce qui va arriver demain, la semaine prochaine, le mois prochain et l’année prochaine.
Et d’être capable, après, d’expliquer pourquoi rien de tout cela ne s’est produit.

2)Après une longue discutions,Les parents de Michael interrogent leur fils : « Que veux-tu faire plus tard ? »

L’enfant, étonné, ne répond pas, ils décident de le tester et déposent sur une table quatre objets pour déterminer sur lequel il porte son choix.

Il y a là une bouteille de scotch, de la bible, un billet de 20 euros et un magazine à caractère pornographique.

Le mari dit à sa femme : « S’il choisit le scotch, ce sera un alcoolique. S’il prend la bible, il rentrera dans les ordres. S’il choisit l’argent, ce sera un homme d’affaires et s’il prend le magazine X, ce sera un voyou… »

Le petitarrive dans la pièce et regarde les quatre objets disposés sur la table. Il hésite quelques minutes et finalement les prend tous.

Sa mère lève les yeux au ciel et s’exclame : « Mon dieu, il veut se lancer en politique… »

3)Un avion emmène des politiciens à congrès. L’avion s’écrase dans le pré d’un vieil agriculteur. Le vieil agriculteur, après avoir vu ce qui s’est passé, se rend sur les lieux de l’accident. Il creuse alors un trou et enterre les politiciens. Quelques jours après, la police passe sur la route, voit les débris, et demande à l’agriculteur où sont passés tous les politiciens. Le vieil agriculteur lui dit qu’il les a tous enterrés. Le commissaire demande alors au vieil agriculteur :
– Étaient ils TOUS vraiment morts?
Le vieil agriculteur répond :
– Bien, certains parmi eux disaient qu’ils n’étaient pas morts, mais vous savez comment mentent les politiciens.

4)Dieu a dit :
– Il faut pacifier. Il faut désarmer.
Obama a compris:
– Il faut pas s’y fier. Il faut des armées.

5)Le Président Sarkozy visite une école primaire. Le professeur demande au président s’il veut bien mener la discussion autour du mot « tragédie ».
Sarkozy demande qui connait un exemple de tragédie, un petit garçon se lève et propose :
– Si mon meilleur ami, qui vit dans une ferme, est en train de jouer dans le champ et qu’un tracteur lui roule dessus et le tue, c’est une tragédie.
– Non, dit Sarkozy, c’est un accident.
Une petite fille leva la main :
– Si un bus scolaire transportant 50 enfants tombe d’une falaise, et que tout le monde est tué à l’intérieur, c’est une tragédie.
– Je crains que non, explique le président. C’est ce qu’on appelle une grande perte.
Le silence se fit dans la salle. Aucun autre enfant ne se porta volontaire. Sarkozy cherche un volontaire.
– N’y a-t-il personne ici qui puisse me donner un exemple de tragédie ?
Finalement, au fond de la salle, un petit garçon lève la main… D’une voix calme il dit:
– Si l’avion présidentiel vous transportant est frappé par un tir de missile et est complètement désintégré, c’est une tragédie.
– Formidable !, s’exclama Sarkozy. C’est exact. Et peux-tu nous dire pourquoi ?
– Eh bien, dit le garçon, il faut bien que ce soit une tragédie, car ce ne serait certainement pas une grande perte, et probablement pas un accident non plus.

Source:humour.com

Archives

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*