23/11/2014
DEPECHES
Accueil >> Politique >> Législatives/Municipales 2012 >> Houet: formation des formateurs des membres des bureaux de vote entamé

Houet: formation des formateurs des membres des bureaux de vote entamé

 

 

La Commission Electorale Provinciale Indépendante (CEPI) du Houet a entamé jeudi 22 novembre la formation des formateurs des membres des bureaux de vote. A l’issue de cette session de renforcement des capacités qui prendra fin vendredi 24 novembre, les formateurs auront la responsabilité de former à leur tour les quelques 4555 membres des bureaux de vote qui seront déployés sur le terrain pour les consultations du 02 décembre prochain. Au total 911 bureaux de vote sont prévus pour ce scrutin. Les formations des membres des bureaux de vote se dérouleront du 27 au 29 novembre prochain, selon le président de la CEPI du Houet, Monsieur Oumarou SANON.

Le président de la CEPI a par ailleurs indiqué que les listes électorales sont affichées, conformément à la loi, depuis le 30 octobre dernier. A ce jour, a-t-il souligné, aucune difficulté majeure n’est à signaler et la commission n’a enregistré aucune récrimination.

Pour les municipales, 584 postes de conseillers sont à pourvoir pour les 12 communes rurales et 07 arrondissements. Pour les législatives, 6 postes de députés font l’enjeu du scrutin. 46 partis politiques sont en compétition dans la province pour les législatives contre 34 pour les municipales.

 

 

Dans les 6 communes de la province du Gourma

tout  se passe bien

L’organisation des élections couplées municipales et législatives du 02 décembre 2012 se déroule normalement dans la Province du Gourma. De l’avis du Président de la Commission Electorale Provinciale Indépendante Baapouguini Julien Lompo, tout se passe sans difficulté dans les 6 communes que compte la province. Toutes les activités entrant dans le déroulement du processus ont été réalisées dans les délais. 

Les actions déjà réalisées sont notamment la validation des candidatures et la publication des listes des candidats pour les élections municipales, la transmission des listes des électeurs aux Commissions Electorales Communales Indépendantes (CECI) qui les ont affichées, le recrutement des membres des bureaux de votes.

Dans le cadre de ces élections couplées de 2012, la province du Gourma compte 22 partis ou formations politiques en lice pour les législatives, 08 partis ou formations politiques pour les municipales, 416 bureaux de votes, 2080 membres de bureaux de votes et 81 242 électeurs inscrits.

Selon le président de la CEPI du Gourma, la formation des formateurs des membres des bureaux de votes a débuté ce jeudi 22 novembre et prendra fin le 24 novembre 2012. Au nombre de 72, ces formateurs seront appelés à leur tour à former du 27 au 29 novembre 2012 les 2080 membres de bureaux de votes.

 ———————————————————————————————————————

 

CEPI/Nahouri: « Nous n’avons pas de difficultés majeures »  

Depuis le 30 octobre 2012, les listes électorales de la province du Nahouri sont publiées dans les différentes commissions électorales communales indépendantes (CECI), c’est ce que nous a confié le président de la commission provinciale indépendante (CEPI) du Nahouri, M. Aouporé Akouérabou,  le jeudi 22 novembre 2012 à Pô. Pour l’heure aucune réclamation liée à cette publication n’a été signalée. Toutes les listes électorales sont affichées. Seuls des pertes de cartes d’électeurs et des requêtes de transferts d’électeurs d’une localité à une autre sont légions. Ces transferts concernent majoritairement les fonctionnaires nouvellement affectés dans la province. Quant aux pertes de cartes, il a relevé que la commission électorale nationale indépendante (CENI) produit à cet effet des duplicata.

Le Nahouri compte cinq (05) communes à savoir Guiaro, Pô, Tiébélé, Zecco et Ziou. Selon la CEPI, trois cent quinze (315) postes de conseillers municipaux sont à pourvoir pour deux mille neuf cent soixante (2960) candidats issus de neuf (09) partis ou formations politiques. Cependant, les listes électorales de la commune rurale de Guiaro ont été toutes invalidées pour tous les partis. Ces invalidations de listes sont dues à des irrégularités constatées. Par conséquent, les élections municipales du 2 décembre ne pourront pas s’y tenir, a soutenu le président de la CEPI Nahouri. La bataille pour les deux sièges à l’Assemblée nationale pour la province concerne dix huit (18) partis ou formations politiques. Cinquante quatre mille cent soixante quatre (54164) électeurs sont inscrits sur les listes électorales et voteront dans deux cent quatre (204) bureaux.

Les membres de la CEPI Nahouri affirment ne pas avoir de difficultés majeures, sauf qu’ils déplorent le fait que la CENI ne leur a pas transmis les spécimens des différents partis ou formations politiques en lice. Aussi, sont-ils dans l’attente d’isoloirs pour les localités ne disposant pas de bureaux de vote couverts.

Tout comme dans la province du Zoundwéogo, le Nahouri a déjà réceptionné le matériel technique de retransmission pour la nuit électorale.

 

———————————————————————————————————————

Les bureaux de vote sont connus et les effectifs des inscrits déjà validés au Mouhoun

Les élections législatives et municipales se préparent activement dans la province du Mouhoun. La CEPI s’active à une dizaine de jours des consultations du 02 décembre 2012. Les différents bureaux sont connus ainsi que les effectifs des inscrits déjà validés.

Au total 288 bureaux et 80.014 inscrits repartis comme suit :

•  Département de Dédougou 76 bureaux avec 25631 inscrits

•  Département de Tchériba 39 bureaux avec 9950 inscrits

•  Département de Safané 48 bureaux avec 13438 inscrits

•  Département de Kouna 18 bureaux avec 3943 inscrits

•  Département de Douroula 13 bureaux avec 3062 inscrits

•  Département de Ouarkoye 41 bureaux avec 10621 inscrits

•  Département de Boundokuy 43 bureaux avec 13379 inscrits

Elle est pilotée par un bureau de 6 membres

Notons que Dédougou qui est la plus grande commune est composée de 37 villages et 7 secteurs

Les élections législatives et municipales se préparent activement dans la province du Mouhoun. La CEPI s’active à une dizaine de jours des consultations du 02 décembre 2012. Les différents bureaux sont connus ainsi que les effectifs des inscrits déjà validés.

Au total 288 bureaux et 80.014 inscrits repartis comme suit :

•  Département de Dédougou 76 bureaux avec 25631 inscrits

•  Département de Tchériba 39 bureaux avec 9950 inscrits

•  Département de Safané 48 bureaux avec 13438 inscrits

•  Département de Kouna 18 bureaux avec 3943 inscrits

•  Département de Douroula 13 bureaux avec 3062 inscrits

•  Département de Ouarkoye 41 bureaux avec 10621 inscrits

•  Département de Boundokuy 43 bureaux avec 13379 inscrits

Elle est pilotée par un bureau de 6 membres

Notons que Dédougou qui est la plus grande commune est composée de 37 villages et 7 secteurs

Dix huit (18) partis sont en course dans la province du Mouhoun pour les législatives et 9 partis pour les municipales.

 

——————————————————————————————————-

Samedi 24 novembre 2012     Agence de Presse Labor

——————————————————————————————————-

La CEPI Zoundwéogo mobilsée pour des élections transparentes et apaisées

Au Zoundwéogo, Les préparatifs pour la bonne tenue des élections couplées Législatives/Municipales du 02 décembre 2012 vont bon train. Les membres de la commission électorale provincial indépendante (CEPI) de cette localité travaillent d’arrache-pied pour le succès de ce rendez-vous électoral.

Au nombre de six, ces représentants provinciaux de la commission électorale nationale indépendante (CENI), s’activent pour la réussite des élections dans les sept communes que comptent la province. Le Service d’information du Gouvernement(SIG) a rencontré pour vous son premier responsable à Manga le 21 novembre.

Pour le président de la CEPI Zoundwéogo, M. Inoussa Ouédraogo et son équipe, tout se passe sans difficultés majeures. De leurs avis, les listes électorales ont été déjà transmises aux différentes commissions électorales communales indépendantes (CECI) et affichées depuis le 2 novembre 2012. Les différents partis en lice avaient soixante douze (72) heures pour d’éventuelles réclamations. A la date du 21 novembre 2012, aucune plainte, selon M. Ouédraogo, n’a été signalée. Il rassure quant à la disponibilité de l’équipement mis à leur disposition pour la retransmission en direct des résultats des élections pendant la nuit électorale. Toutefois, souligne t-il, son équipe est dans l’attente de matériels complémentaires qui leur sera fournis par la CENI dans les jours à venir.

 La province du Zoundwéogo compte sept (07) communes à savoir Manga, Béré, Bindé, Gogo, Gonbousougou, Guiba, Nobéré. Des sources de la CEPI, au total, trois cent quarante quatre (344) postes de conseillers municipaux sont à pourvoir pour deux mille six cent deux (2602) candidats issus de dix partis ou formations politiques. En ce qui concerne les législatives, vingt partis ou formations politiques sont en compétition dans cette province pour deux sièges à l’Assemblée nationale. Soixante douze mille quatre vingt quatre (72084) électeurs sont inscrits sur les listes électorales.

A la date du 8 novembre 2012, deux cent vingt et un (221) bureaux de vote étaient prévus pour être installés par la CENI dans ladite province.

Pour la bonne tenue du scrutin, les membres de la CEPI ont souhaité que des tentes soient dressées dans certains villages de Gogo et Nobéré où il n’existe pas d’infrastructures adaptées comme les écoles pour servir de lieux de vote. Ils ont par ailleurs émis le vœu de disposer de documents administratifs qui les réquisitionnent pour le compte de la CEPI. En attendant le 2 décembre prochain, toute l’équipe de la CEPI se dit mobilisée pour des élections transparentes et apaisées.

 

 ———————————————————————————————————————                         Jeudi 22 novembre 2012      Agence de Presse Labor

————————————————————————————————————–