free betting tips
21/06/2018
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Lait contaminé: le PDG de Lactalis en dit plus sur l’origine de la contamination
Lait contaminé: le PDG de Lactalis en dit plus sur l’origine de la contamination
Les analyses de l'Institut Pasteur accréditent l'idée que cette bactérie a subsisté pendant toutes ces années dans cette usine de Craon (Mayenne), rachetée par Lactalis à son concurrent Celia en 2006. REUTERS/Stephane Mahe

Lait contaminé: le PDG de Lactalis en dit plus sur l’origine de la contamination

follow 8 Fév 2018 à 10 h 00 min dans Actualité Laisser un commentaire

Nombre de vues: 1 300

source link купить Пятку Облучье Une interview donnée au journal « Les Echos » du PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier, offre un nouveau rebondissement dans la crise du lait infantile contaminé. Il laisse entendre que des bébés ont pu consommer du lait contaminé depuis 12 ans. Il explique au quotidien que cette crise coûtera très cher à son entreprise.

enter Emmanuel Besnier, le PDG de  http://phanthucuc.com/magic/marki-v-murashe.html Lactalis, a donné une interview aux  купить Афганка Туймазы Echos le jeudi 1er février 2018. Il n’exclut pas que des bébés aient consommé du lait contaminé entre 2005 et 2017. Selon lui, la salmonelle découverte récemment dans une tour de séchage de l’usine Lactalis de Craon est la même que celle de 2005. A cette époque, le site appartenait à la société Celia, et 146 bébés avaient été infectés en France.

купить Говнишко Красноармейск http://www.centecore.com/unintelligible/zakladki-staf-v-zelenodolske.html Bactérie restée confinée

La société a été rachetée un an plus tard par Lactalis. Et malgré les mesures prises au moment de la découverte, la bactérie est restée confinée dans la tour de séchage et a été libérée après les travaux début 2017.

купить Ганджубас Менделеевск Fermer la tour de séchage responsable

Le patron de Lactalis s’en prend ensuite à un laboratoire privé qui a fait 16 000 analyses l’an dernier sans rien trouver. Emmanuel Besnier s’engage désormais à sécuriser les tests par le recours à un deuxième laboratoire et surtout à fermer définitivement la tour de séchage responsable. Cette crise va laisser des traces. Emmanuel Besnier chiffre à plusieurs centaines de millions d’euros les pertes sans compter l’impact sur l’image du groupe.

купить DOMINO Нолинск Source:rfi.fr

go 08 Février 2018

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com