free betting tips
24/11/2017
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Lutte contre le terrorisme :un rôle important à jouer par les médias
Lutte contre le terrorisme :un rôle important à jouer par les médias
La Présidente du CSC Nathalie Somé(3è de gauche à droite) en photo de famille avec des responsables de la presse écrite et en ligne du Burkina Faso le 13 mars 2017.

Lutte contre le terrorisme :un rôle important à jouer par les médias

Nombre de vues: 1 329

Commentaire

Le Conseil Supérieur de la Communication(C.S.C) du Burkina Faso a entrepris des rencontres avec les organes de presse audiovisuelle,écrite et en ligne.La série des rencontres a débuté le 20 février avec la région du Sahel et le 13 mars 2017,ce fut le tour des représentants de la presse écrite et en ligne d’échanger avec le CSC sur les meilleures voies à explorer pour le traitement des informations sécuritaires sensibles.Il a été recommandé aux médias professionnels ,d’être très vigilants pour ne pas tomber dans le piège de la psychose que les terroristes veulent développer au sein des populations et à user subtilement des canaux des médias pour la propagande de leurs actes criminels.Appel est donc fait au sens de la responsabilité sociale des journalistes, qui induit parfois une auto-censure nécessaire pour ne pas tout dire,écrire ou montrer.Les réseaux sociaux étant devenus une zone de prédilection pour de fausses informations,des montages manipulés d’images et de sons,il est conseillé aux populations de vérifier des informations à partir des médias professionnels pour ne pas être sous l’emprise des rumeurs souvent fausses, véhiculées à travers des réseaux sociaux.Le CSC a déjà fait en 2016 une bonne campagne d’éducation des populations sur les médias.Ainsi,la campagne a montré les risques encourus pour les abus des réseaux sociaux notamment ,Facebook en termes de violations des données personnelles,de diffamations ainsi que les poursuites judiciaires possibles pour situer la responsabilité des cybers activistes qui s’exposent aux rigueurs de la loi.En raison de l’impact de cette campagne pour la sensibilisation des citoyens,des responsables de médias ont suggéré au CSC de voir comment il pourrait envisager une autre campagne spécifiquement dans le contexte sécuritaire.Refuser de servir inconsciemment ou volontiers de relais propagandiste pour les terroristes dans les médias et sur les réseaux sociaux,constitue déjà un premier pas de victoire sur les terroristes qui recherchent une hyper médiatisation de leurs actes pour se glorifier.Le second gage de succès dans la lutte anti-terroriste réside dans une coopération inlassable entre citoyens , forces de défense et de sécurité pour déjouer les plans criminels et mettre les terroristes hors d’état de nuire.Les terroristes étant une minorité,ils ne sauraient sortir victorieux longtemps de la lutte populaire contre eux par des renseignements de qualité.Les terroristes, contrairement à ce qui se dit ,ont eux aussi peur de mourir sinon,ils ne perpétreraient pas des attaques pour ensuite fuir.
Laborpresse.net             14 mars  2017

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com