DEPECHES
  • Taille de la Police de Caractères : A A A
  • Accueil >> Actualité >> Madagascar a un nouveau président élu

    Madagascar a un nouveau président élu

    Hery Rajaonarimampianina est le nouveau chef de l’Etat malgache. Il a obtenu 53,5 % des voix, lors du second tour de la présidentielle. La victoire de l’ancien ministre des Finances, annoncée, il y a plus de deux semaines par la Commission électorale, a été confirmée le 17 janvier 2014 par la Cour électorale spéciale. L’institution a rejeté la plupart des recours qui avaient été déposés par l’autre candidat, Robinson Jean-Louis.

    Le président de la Cour électorale spéciale a proclamé officiellement la victoire de Hery Rajaonarimampianina. L’ancien ministre des Finances du régime de transition devient le premier président élu de la IVe République de Madagascar. Il exprime sa joie à la fin de la cérémonie :

    « C’est la victoire du peuple malgache aujourd’hui et c’est la victoire de la démocratie. J’en appelle à la bonne volonté de tout le monde pour s’unir, pour bâtir maintenant une nation prospère et solide ».

    La situation est calme, la proclamation des résultats n’a pas provoqué de réactions particulières  dans le pays. Pas d’effusions de joie, ni manifestations de contestation dans les rues de la capitale.

    Réfus de la défaite

    Le candidat malheureux Robinson Jean Louis conteste, lui, ces résultats issus de la Cour électorale spéciale. Il continue de dénoncer des fraudes massives – toutes ses requêtes ont été rejetées par la Cour qui a considéré que les preuves apportées n’étaient pas suffisantes. Le candidat demande la dissolution de la Cour électorale et un nouveau comptage de l’ensemble des voix :

    « Nous sommes désolés pour Hery Rajaonarimampianina. Mais nous n’acceptons pas les résultats proclamés par la Cour électorale spéciale. Nous allons continuer et nous allons chercher tous les recours possibles au niveau national comme au niveau international. Et donc, officiellement, les requêtes vont être déposées pour la suppression et le changement de cette Cour électorale spéciale n°2 qui, pour nous, a fait n’importe quoi. Pour le moment, nous n’envisageons pas de descendre dans la rue ».

    Bouffée d’oxygène

    A l’inverse, ce scrutin est jugé transparent et crédible par les observateurs internationaux. L’ambassadeur de l’Union européenne, Leonidas Tezapsidis déclare :

    « C’est le début de la formation des institutions démocratiques. Nous exhortons tous les acteurs politiques de montrer cette ouverture et d’accepter les résultats de l’élection présidentielle et de revenir vers le calme, ce qui est très important pour la population ».

    Hier soir, la France a adressé « ses félicitations et ses vœux de réussite au président élu, Hery Rajaonarimampianina ».

    La Commission de l’Océan indien a aussi réagi. Son secrétaire général a annoncé qu’il se rendrait à la cérémonie d’investiture le 25 janvier. Une investiture qu’il qualifie de « bouffée d’oxygène pour tous les Malgaches et pour toute l’Indianocéanie ».

    Source:rfi.fr

    Commenter

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

    Revenir en haut de la page