free betting tips
26/06/2019
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Millénium Challenge Corporation (M.C.C) : des validations d’études de faisabilité pour le second Compact du Burkina Faso
Millénium Challenge Corporation (M.C.C) : des validations d’études de faisabilité pour le second Compact du Burkina Faso
Unité de Coordination de la Formulation (U.C.F)-Burkina ,du second Compact du Millénium Challenge Corporation (M.C.C)

Millénium Challenge Corporation (M.C.C) : des validations d’études de faisabilité pour le second Compact du Burkina Faso

Nombre de vues: 303

Commentaire

  Progressivement, se mènent les processus devant aboutir à la concrétisation des projets du second Compact du Millénium Challenge Corporation (M.C.C) au Burkina Faso. Des projets de développement du gouvernement américain, dans les domaines des infrastructures et de l’électricité.                   

    Depuis 3 mois, l’Unité de Coordination de la Formulation (U.C.F)-Burkina du second Compact, le M.C.C et les consultants des cabinets internationaux recrutés, pour mener les études de faisabilité des 2 projets d’infrastructures soumis au M.C.C et l’élaboration d’une Feuille de route, pour le domaine de l’électricité à l’horizon 2035,sont sur le terrain de l’action.

Débutées à la mi-mars 2019, des rencontres techniques et des consultations ont lieu avec l’ensemble des parties prenantes du processus de formulation du second Compact. Objectif, échanger et collecter toutes les données nécessaires aux études majeures de la 4è phase du processus de formulation de ce second Compact se déclinant ainsi qu’il suit :

-étude de faisabilité des projets infrastructures ;

-étude de la Feuille de route du domaine de l’électricité ;

-étude de la Volonté à payer ;

-étude Genre et inclusion sociale.

             Etudes de faisabilité des projets d’infrastructures

 Dans ce domaine, les études de faisabilité visent à trouver les meilleures options techniques, environnementales et sociales (dimensionnement, emplacement, cohérence avec l’existant) et à simuler les retombées au plan électrique pour les populations et les entreprises.

Après sa première session d’examen et de validation du rapport de démarrage des études de faisabilité le 12 avril 2019, le Groupe de travail a examiné et validé le 29 avril 2019, le rapport conceptuel des projets d’infrastructures (Distribution, électrification, transport d’énergie, batteries et réserve d’exploitation, centre de télé-conduite, dispatching).Par ailleurs, du 7 au 17 mai 2019,les consultations des parties prenantes au niveau national et régional, ont été organisées sur les enjeux environnementaux et sociaux des projets infrastructures.

Etude de la Feuille de route du domaine de l’électricité.

  L’étude de la Feuille de route, vise à renforcer l’efficacité du domaine de l’électricité, à travers la viabilité financière du secteur, une meilleure gouvernance, la performance des acteurs, afin d’assurer la durabilité et la performance des investissements envisagés. Pour ce faire, s’appuyant sur une démarche participative et inclusive, le processus de la Feuille de route, devra aboutir à un plan d’action 2020-2035, qui définira entre autres, les mesures à mettre en œuvre, les rôles et responsabilités des acteurs du domaine.

Après sa première session d’examen et de validation du rapport de démarrage de l’étude de la Feuille de route le 9 avril 2019, le Groupe de travail a examiné et validé le rapport d’étape sur les scénarios le 22 mai 2019.

Etude de la Volonté à payer

L’étude sur la Volonté à payer, vise à évaluer le bénéfice économique qu’un ménage, une entreprise formelle ou informelle, gagnerait suite à l’amélioration de la qualité et de l’accès à l’électricité. Cette étude se base principalement sur une enquête auprès des ménages et des entreprises des zones d’intervention du Compact. Cette phase de collecte de données a démarré le 20 mai 2019 par la formation des enquêteurs, ensuite suivra l’enquête pilote et celle proprement dite dans les localités concernées.

Etude Genre et inclusion sociale

L’étude Genre et inclusion sociale, vise à assurer une meilleure prise en compte des préoccupations des femmes, des jeunes et des groupes vulnérables dans le second Compact, afin d’améliorer leurs conditions de vie. Dans cette optique, un cabinet international a été recruté par le M.C.C pour proposer les actions genre et inclusion sociale à intégrer dans le volet des projets du Compact.

Prenant appui sur les études réalisées lors des phases précédentes du processus de formulation du Compact  et les rencontres avec les acteurs nationaux, le consultant a présenté au groupe de travail le 29 avril 2019, l’approche et les premiers résultats sur les aspects genre et inclusion sociale du Compact.

Tournées régionales du coordonnateur national de l’U.C.F-Burkina.

 Du 15 au 19 avril 2019 et du 02 au 03 mai 2019, le coordonnateur national de l’U.C.F –Burkina, accompagné de la spécialiste en communication de l’U.C.F, sont allés à la rencontre des autorités locales et déconcentrées des régions concernées par les projets du Compact. L’objectif global de la tournée, précise le service communication de l’U.C.F, était d’informer et d’échanger avec les autorités au niveau régional sur le processus d’élaboration et les enjeux du second compact, afin d’avoir leurs conseils et accompagnements pour la bonne conduite du processus.

Jean KY

Laborpresse.net        14 Juin 2019

 

 

De gauche à droite,les responsables du MCC:Simsik Michael(représentant pays MCC),Kaboré T. Samuel,( Coordonnateur de l’UCF) et le représentant de l’Ambassade des USA au Burkina.

 

Actualité de l’UCF-Burkina en juin 2019

Les missions de nos homologues du MCC et des consultants associés se succèdent depuis le lancement des études de faisabilité de la 4e et dernière phase du processus de formulation du second Compact du Burkina.

Pour ce mois de juin 2019, les missions du second Compact et celles du Compact régional seront sur le terrain à la rencontre des parties prenantes.

1) Mission du MCC pour le second Compact du 11 au 24 juin 2019 : avec des séances de travail entre UCF-Burkina-MCC-Consultants et la tenue, le 24 juin, de la 4e réunion du Groupe de travail gouvernemental (mis en place pour appuyer les études de faisabilité du second Compact.

Il faut dire que cette 4e phase du processus de formulation du second compact se déroule bien. En efffet, le travail des consultants avance comme prévu, les chronogrammes serrés pour la remise des livrables sont globalement respectés, les réunions du Groupe de travail gouvernemental se tiennent comme prévu, les concertations entre l’UCF-Burkina, le MCC, les consultants et les parties prenantes nationales sont quasi quotidiennes… 

Le processus de formulation demeure donc bien sur les rails afin d’atteindre les résultats attendus, avec l’inestimable apport de tous.

2) Mission des experts MCC pour le compact régional du 12 au 13 juin 2019.

TIENDREBEOGO/ TAPSOBA Isabelle

Spécialiste en Communication et RP

Unité de Coordination de la Formulation du Second Compact (UCF-BURKINA)

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com