free betting tips
23/07/2018
DEPECHES
Accueil >> Economie >> Mise en œuvre du PNDES : L’AFD apporte près de 20 milliards de FCFA pour la réalisation de projets structurants
Mise en œuvre du PNDES : L’AFD apporte près de 20 milliards de FCFA pour la réalisation de projets structurants
Ce financement de 30 millions d’euros (19 650 000 000 FCFA) est réparti en subvention pour 20 millions d’euros (13 100 000 000 FCFA) et en prêt concessionnel pour 10 millions d’euros (6 550 000 000 FCFA)

Mise en œuvre du PNDES : L’AFD apporte près de 20 milliards de FCFA pour la réalisation de projets structurants

Nombre de vues: 741

Le Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Madame  Hadizatou Rosine COULIBALY/SORI et le Directeur de l’Agence française de développement (AFD), Monsieur Tanguy DENIEUL, ont procédé le jeudi 29 mars 2018, en présence du Chargé d’Affaires de l’Ambassade de France, Nicolas GROPER, à la signature de quatre conventions d’un montant global de trente (30) millions d’euros, soit environ 19 650 000 000 FCFA,  pour le financement de divers projets de développement entrant dans le cadre de la mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES).

Ce financement de 30 millions d’euros (19 650 000 000 FCFA) est réparti en subvention pour 20 millions d’euros (13 100 000 000 FCFA) et en prêt concessionnel pour 10 millions d’euros (6 550 000 000 FCFA).

Les projets concernés sont :

  • Le Projet « Agriculture contractuelle et transition écologique (PACTE) » qui bénéficie d’un prêt concessionnel d’un montant de dix (10) millions d’euros (6 550 000 000 FCFA) et d’une subvention de cinq (05) millions d’euros (3 275 000 000 FCFA) ;
  • Le Projet d’appui aux communes de l’ouest du Burkina Faso en matière de gestion du foncier rural et des ressources naturelles, qui bénéficie d’une subvention de deux (02) millions d’euros

(1 310 000 000 FCFA);

  • Le Projet d’appui à la sécurité alimentaire dans la région de l’Est, volet Initiative Tiwara (PSAE-IT) qui bénéficie également d’une subvention de treize (13) millions d’euros (8 515 000 000 FCFA) ;

Les conventions relatives au PSAE et au PACOF permettent à la France d’apporter des financements complémentaires pour la mise en œuvre de ces deux projets qu’elle soutenait déjà. Par conséquent, les nouvelles conventions ont impliqué la signature d’avenants sans incidence financière pour prendre en compte les modifications intervenues dans les conventions initiales.

A travers la signature de ces conventions, la France réaffirme son engagement à accompagner le Burkina Faso pour la réalisation des objectifs de développement, spécifiquement ceux du PNDES.

Source: sig,bf  /DCPM/MINEFID

11  avril  2018

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com