free betting tips
20/11/2019
DEPECHES
Accueil >> Modèle de pv assemblée générale association

Modèle de pv assemblée générale association

Nombre de vues: 1 089

«Ma délégation a estimé… qu`il n`était pas nécessaire de réviser la Charte, qui lui-même offrait les moyens de veiller à ce que ses principes soient appliqués… Le projet de résolution ne porte pas atteinte à la compétence, aux responsabilités ou aux pouvoirs du Conseil de sécurité. Le Conseil devrait remplir son rôle; Si elle le fait, il sera adéquat… Toutefois, si, pour une raison quelconque, elle ne remplit pas son rôle, l`Organisation des Nations Unies ne sera pas paralysée. Une session extraordinaire [d`urgence] de l`Assemblée générale peut être convoquée dans les vingt-quatre heures et l`Assemblée… peut discuter et adopter toutes les recommandations qui paraissent nécessaires au maintien ou au rétablissement de la paix et de la sécurité. [28] selon la façon dont on caractérise le premier cas, l`unification pour la paix a été mise en œuvre 11 ou 12 fois entre 1951 et 1997 selon qu`il s`agisse d`inclure la Corée (1951). La résolution 377 peut être invoquée par le Conseil de sécurité (7 fois) ou par l`Assemblée générale (5 fois).

La résolution de l`Union pour la paix, également connue sous le nom de «plan Acheson», a été adoptée le 3 novembre 1950, après quatorze jours de discussions de l`Assemblée, par un vote de 52 à 5 (la RSS de Biélorussie, la Tchécoslovaquie, la Pologne, l`URSS et la RSS d`Ukraine), avec 2 abstentions (Argentine et Inde). [2] «nous devons organiser de manière dépendante la volonté collective de résister. Si le Conseil de sécurité ne le fait pas, cette Assemblée doit faire ce qu`elle peut en invoquant son pouvoir résiduel de recommandation… Alors que le monde se déplace sur le chemin que définit cette résolution, il se rapprochera de l`idéal de la Charte [21]. [22] pour faciliter la prompte action de l`Assemblée générale dans le cas d`un Conseil de sécurité immobilisé, la résolution a créé le mécanisme de la « session extraordinaire d`urgence » (ESS) [3], qui peut être appelée sur la base soit d`un vote procédural dans la sécurité Conseil, ou dans les vingt-quatre heures suivant la réception par le Secrétaire général d`une demande de la majorité des membres de l`ONU. Dans les votes procéduraux, les membres permanents du Conseil de sécurité — ce qu`on appelle le « P5 » — n`ont pas la capacité de bloquer l`adoption des projets de résolution, à la différence des questions de fond, ces résolutions peuvent être adoptées sans leur consentement. « Décide que si le Conseil de sécurité, en raison du manque d`unanimité des membres permanents, n`exerce pas sa responsabilité première pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales dans tous les cas où il semble y avoir une menace pour la paix, la violation de la paix ou l`acte d`agression, l`Assemblée générale examinera immédiatement la question en vue de formuler des recommandations appropriées aux membres en ce qui concerne les mesures collectives, y compris en cas de violation de la paix ou d`acte d`agression le recours à la force armée le cas échéant, à maintenir ou à rétablir la paix et la sécurité internationales. Des sessions spéciales d`urgence ont été convoquées dans le cadre de cette procédure à dix reprises, la plus récente étant convoquée en 1997. Cependant, contrairement aux ESSs précédents, le dixième ESS a été «ajourné» et «repris» à maintes reprises, au cours des dernières années, et il reste ajourné. En effet, plus de dix «réunions» distinctes ont été tenues par l`Assemblée, alors qu`elles siègent au dixième SSE, depuis 2000. [4] de plus, Jan Clyncke de PV cycle, Niveshen Govender de l`Association sud-africaine des industries photovoltaïques (SAPVIA), Yue mi de la nouvelle association de l`industrie de l`énergie pour l`Asie et le Pacifique (NEIAPP) rejoindra également le Conseil d`administration.

Invoqué par la résolution 119 du Conseil de sécurité. Bien que l`Union pour la paix ait été promulguée à cause des vetos soviétiques, sa première utilisation a été, de manière inattendue, contre deux membres de l`OTAN. [32] la première session extraordinaire d`urgence de l`Assemblée a été lancée par un vote de procédure du Conseil de sécurité sur sa résolution 119 du 31 octobre 1956 [33], à la suite de la crise de Suez, qui a débuté le 29 octobre 1956. La France et le Royaume-Uni ont été les deux seuls membres du Conseil à voter contre l`adoption de la résolution 119 du Conseil et ont également été, avec Israël, les principaux antagonistes du conflit avec l`Egypte; un conflit que les États-Unis voulaient mettre fin.

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager
Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com