free betting tips
16/07/2018
DEPECHES
Accueil >> Dépêches >> Ouagadougou:des coups de feu qui sèment la débandade le 2 mars 2018,bilans
Ouagadougou:des coups de feu qui sèment la débandade le 2 mars 2018,bilans
Un modèle de char de l'armée burkinabè stationné à Ouagadougou suite au putsch du 15 septembre 2015.(Photo d'archives)

Ouagadougou:des coups de feu qui sèment la débandade le 2 mars 2018,bilans

Nombre de vues: 2 309

Павлово купить Метамфетамин Dépêches

Des coups de feux ont retenti dans la matinée du vendredi 2 mars 2018 au centre ville de Ouagadougou vers 10 H TU.Les tirs de types kalachnikovs sont faits par intervalles réguliers dans la zone du Premier ministère et vers le rond-point des nations unies,non loin du grand marché.Ces tirs ont provoqué une panique et une débandade dans les rues de Ouagadougou.Selon des sources policières,il s’agirait d’une attaque armée sans plus de précision sur les mobiles et les auteurs des tirs.La police exhorte les populations à s’éloigner des zones de tirs et à signaler tout individu suspect au http://esm-group.ru/painful/lihoslavl-kupit-gashish-soft-hash.html 16, http://mirmetrov.ru/explode/divnogorsk-kupit-zakladku-metadon-vhq.html 17 ou http://xn--d1ai1ae.xn--o1abk.xn--p1ai/premises/moskva-matushkino-kupit-mephedrone-kristalli-vhq.html 1010.

http://premierwebresources.com/library/tarko-sale-kupit-alfa.html Laborpresse.net                02 mars 2018

enter site Bilan provisoire de l’attaque terroriste du 2 mars 2018 à Ouagadougou

L’attaque terroriste perpétrée ce vendredi 02 mars 2018 par des hommes lourdement armés non identifiés, a touché l’Ambassade de France au Burkina Faso, l’Institut français Georges Méliès et l’Etat-Major Général des Armées.

Le bilan provisoire fait état de :

Le gouvernement, tout en condamnant ces actes lâches et barbares,   informe les populations qu’un poste avancé est ouvert aux blessés au Stade municipal Issoufou Joseph Conombo.

Il invite par ailleurs, les populations à garder le calme et à collaborer avec les forces de Défense et de Sécurité (FDS).

Le Service d’Information du Gouvernement

02 mars 2018

Communiqué du Parquet du Tribunal

de grande instance de Ouagadougou

Le vendredi 02 mars 2018, aux environs de dix heures (10h), des attaques armées et synchronisées ont eu lieu dans la ville de Ouagadougou et touchant plusieurs cibles dont l’Etat-major de l’Armée Nationale et l’ambassade de France.

Nos forces de Défense et de Sécurité, en collaboration avec l’armée française, ont promptement réagi et mettaient ainsi fin aux attaques. Les fouilles aux fins de déminage de certains des lieux touchés viennent de s’achever. Il se poursuit actuellement le décompte et l’identification des victimes. Le parquet de Ouagadougou a ouvert une enquête et s’est transporté sur les lieux ainsi que les officiers de police judiciaire et les investigations se mènent sous sa direction. Le bilan vous sera donné au terme de l’opération en cours.

Comme il se doit en de telles circonstances, nous lançons un appel à témoins pour aider dans la recherche et l’identification des complices, des hôtes et de tous facilitateurs éventuels des faits. Toute personne désireuse d’apporter son témoignage peut saisir l’un des commissariats de police ou brigade de gendarmerie le plus proche.

Le Procureur du Faso

  YODA Harouna

02 mars 2018

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com