free betting tips
13/11/2019
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Présidentielle et législative  du 29 novembre 2015 au Burkina :un engouement pour les votes
Présidentielle et législative  du 29 novembre 2015 au Burkina :un engouement pour les votes
Une file d'électeurs à la maison des jeunes du secteur 25(ex secteur 16) de Ouagadougou le 29 novembre 2015 pour les élections couplées présidentielle et législative.

Présidentielle et législative  du 29 novembre 2015 au Burkina :un engouement pour les votes

Nombre de vues: 3 872

Commentaire

  Le 29 novembre 2015 marque un tournant décisif pour l’achèvement du régime de la transition post insurrectionnelle au Burkina Faso.C’est le jour des élections couplées présidentielle et législative.législative. D’une manière générale à Ouagadougou comme un peu partout sur l’ensemble du territoire national,une affluence remarquable est constatée dans les bureaux de votes.

Face à cet engouement pour ces deux scrutins,des agents de bureau de vote de la Commission nationale indépendante  (CENI)dans des commentaires, ont déclaré que visiblement les gens sont déterminés à opérer une rupture avec la tendance antérieure de boycott des élections.Sous l’ancien régime et surtout avant l’adoption de la biométrie électorale au Burkina en 2012,de nombreux citoyens se démarquaient des votes sous le prétexte qu’aucun changement démocratique ne pouvait être escompté des urnes.Ce désintérêt des électeurs impactait en baisse le taux de participation.Par contre,le regain d’optimisme électoral consécutif à l’insurrection populaire des 30 et 31 Octobre 2015 pour une relance démocratique,pourrait augurer d’un taux de participation égal ou supérieur à celui du dernier scrutin(2012 : 74,13%).Les risques de fraudes étant amenuisés avec le système de la biométrie électorale ,d’urnes transparentes,de bulletin unique,de dépouillements des votes en présence des représentants de partis et candidats,toute tentative malveillante dans ce sens serait visiblement un scandale public dont tout homme ou parti politique démocratique et raisonnable ne devrait  pas se rendre coupable.Un déploiement impressionnant de forces de sécurité est visible dans les bureaux de votes avec des armes .Un hélicoptère survole par moments la ville de Ouagadougou,l’un des centres névralgiques des contestations fondées ou stériles.

Il reste à souhaiter que le climat général de sérénité qui prévaut dans les bureaux de votes le dimanche 29 novembre 2015 puisse se dupliquer le lendemain 30 novembre,jour de la proclamation des premiers résultats provisoires par la CENI. Mais d’ores et déjà ,les grandes tendances des scores se dessineront durant les dépouillements dans la nuit du 29.Espérons encore, que la nuit portera conseil, même pour les politiciens les plus amnésiques des faits de l’insurrection populaire 2014.

  Des statistiques  de taux de participation à 3 élections

Présidentielle du 13 novembre 2005

Taux de participation=57,66%

Présidentielle du 21 novembre 2010

Taux de participation=54,82%

Législatives et municipales du 02 décembre 2012

Taux de participation=74,13%

   Jean KY

Agence de Presse Labor                    29 novembre 2015

www.laborpresse.net

www.laborpresse.net

 

Deux urnes:une pour le scrutin présidentiel et l'autre pour celui des législatives.

Deux urnes:une pour le scrutin présidentiel et l’autre pour celui des législatives.

Des électeurs à la recherche de leurs bureaux de votes.

Des électeurs à la recherche de leurs bureaux de votes.

Une ambiance enthousiasmante d'explication du processus de vote entre agents de bureau de vote et électeurs.

Une ambiance enthousiasmante d’explication du processus de vote entre agents de bureau de vote et électeurs.

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com