free betting tips
22/09/2017
DEPECHES
Accueil >> Divers >> Vocabulaire >> Sens du mot Langue de bois
Sens du mot Langue de bois

Sens du mot Langue de bois

Nombre de vues: 580

Vocabulaire

Locution. Langue de bois : le discours des dirigeants, dans les pays de l’Est (désigné par les opposants au régime). | «  La langue de bois des dirigeants soviétiques servirait-elle à masquer cette inavouable profession de foi ?  » (L’Express, 4-10 nov. 1983, p. 66).

Par extension. Toute façon de s’exprimer qui abonde en stéréotypes et en formules figées. | «  (…) on est assommé par la langue de bois, quel que soit celui qui l’emploie (…) Au point qu’on devrait inventer une sorte de châtiment pour ceux qui emploient certaines expressions  » (le Nouvel Obs., 9-15 déc. 1983, p. 38).

Depuis que quelques-uns des acteurs de notre vie publique se sont donné pour rôle de «  parler vrai  », il est convenu de condamner la «  langue de bois  » de la plupart des hommes politiques et de vanter le langage neuf dont usent ceux qui (…) savent apparemment se faire entendre de l’opinion.
À y bien regarder, ce qui distingue la «  langue de bois  » de la «  parole vraie  », c’est principalement la pauvreté de son contenu, ou, si l’on préfère, le caractère très général des notions qu’elle véhicule. Les vastes mobilisations se font à ce prix. L’inconvénient est qu’elles ne vont pas sans malentendus (…)

Entre la «  langue de bois  », qui laisse dans le flou l’action qu’elle accompagne, et le discours prétendu «  véridique  », qui a d’autant plus de force qu’il ne s’accompagne d’aucune action, le langage que le peuple attend de ses dirigeants est celui qui limite au strict minimum la part de dissimulation qu’impose toujours la conduite des hommes.

Thomas Ferenczi, in le Monde, 15 mars 1984.

Source : Le Grand Robert

Laborpresse.net                           06 septembre 2017

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*