free betting tips
12/12/2017
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Soutien aux martyrs et aux blessés de l’Insurrection d’octobre 2014 et du putsch de septembre 2015:les mesures du gouvernement burkinabè de transition
Soutien aux martyrs et aux blessés de l’Insurrection d’octobre 2014 et du putsch de septembre 2015:les mesures du gouvernement burkinabè de transition
Cortège funèbre des martyrs de l'insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 au Burkina Faso.

Soutien aux martyrs et aux blessés de l’Insurrection d’octobre 2014 et du putsch de septembre 2015:les mesures du gouvernement burkinabè de transition

Nombre de vues: 1 823
 
Suite à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et à la résistance du 16 septembre 2015, le gouvernement de la Transition met en œuvre les mesures de soutien aux victimes, aux orphelins, aux veuves/veufs et aux blessés.
Dix décrets ont été adoptés à cet effet, le 28 octobre 2015, pour organiser les prises en charge et l’accompagnement psycho-social, financier, sanitaire, scolaire et alimentaire des familles des martyrs.
Ces mesures concernent :
  • l’attribution de logements sociaux de type F3 à huit veuves ;
  • le recrutement de trois veuves titulaires de diplômes (CEP ou BEPC) dans la fonction publique, au titre des mesures nouvelles de l’année 2015 ;
  • l’octroi d’un soutien financier (un million) à chacune des 18 veuves pour la création d’unités économiques, avec l’appui technique des ministères concernés ;
  • la prise en charge des enfants des victimes durant leur cursus scolaire, dans les établissements publics, jusqu’à leur majorité, à raison de 75 000 F CFA par enfant, ou la formation professionnelle de ces enfants avec une prise en charge de 300 000 FCFA, jusqu’à la majorité complète ;
  • la prise en charge de 420 enfants dont une trentaine d’orphelins ;
  • la poursuite de la prise en charge sanitaire gratuite et le ravitaillement en vivres aux blessés de l’insurrection et de la résistance ;
  • l’accompagnement et la consolidation des activités et des projets d’activités génératrices de revenus des blessés à hauteur de 150. 000 FCFA.
Le Gouvernement de la Transition invite les citoyens à rester solidaires dans l’accompagnement des victimes pour leur épanouissement socio économique.
 
     Le Service d’information du Gouvernement
sig

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com