free betting tips
25/09/2018
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Syndicats des Finances du Burkina :suspension des grèves et sit-in jusqu’au 17 Juin 2018
Syndicats des Finances du Burkina :suspension des grèves et sit-in jusqu’au 17 Juin 2018
La marche des syndicats le 1er mai 2018 à Ouagadougou.

Syndicats des Finances du Burkina :suspension des grèves et sit-in jusqu’au 17 Juin 2018

Nombre de vues: 2 099

https://lowasedr.ru/saratov.html Billet

https://numanigwer.ru/obninsk.html Le vin est tiré,reste à l’ingurgiter ! Les syndicats des finances,particulièrement ceux des impôts, ont finalement décidé de diluer leur vin qui était trop fort pour  être servi tel quel ,sur la table des convives au dialogue social.

Les mouvements d’humeur des financiers qui avaient grandement paralysé les services fiscaux et domaniaux du Burkina,ont suscité un ras-le-bol quasi généralisé au sein de l’opinion publique, qui estimait que follow site c’en était trop.C’est pourquoi ,des associations de commerçants ,ont effectué une marche de protestation dans les rues de Ouagadougou le 9 Juin 2018, pour dénoncer ce qu’elles qualifient de Новодвинск terrorisme économique d’une poignée de fonctionnaires des Finances ,qui cherchent à asphyxier économiquement le Burkina tout entier.La veille,en l’occurrence le vendredi 8 Juin 2018,les meneurs des grèves et sit-in intempestifs des finances ,avaient convenu de suspendre leur débrayage pour une semaine, dans l’espoir d’un compromis du dialogue proposé par le gouvernement.Le Médiateur du Faso,Mme Saran Séré /Sérémé ,s’était auto-saisie de cette crise entre les financiers et le gouvernement ,dans l’optique d’une issue apaisée.On se rappelle qu’en 2017 ,lors d’une audience du monde syndical avec le Médiateur du Faso,elle avait avec humour demandé aux syndicalistes, de Мценск купить Шишки HQ АК47 mettre du lait dans leur café ,pour qu’il ait une coloration acceptable.Eh bien,les grévistes des finances ont accepté de diluer leur café moulu très fort, par une suspension de leur sit-in répétitif.Mais ,ils maintiennent leur préavis de grève de 2 semaines à compter du 18 Juin 2018 ,si d’ici à cette date,beaucoup d’eau aura coulé  sous les ponts pour rien.Il reste à souhaiter, que la semaine sans grève jusqu’au 17 Juin 2018,fasse tâche d’huile pour les syndicalistes fidèles musulmans durant cette période pieuse et festive du Ramadan.Que les syndicalistes chrétiens, adoptent une disposition mentale ,qui permet toujours de diluer le vin ,quand c’est nécessaire pour l’intérêt général.Enfin,que les financiers féticheurs, sachent que les mannes des ancêtres en Afrique généralement et au Burkina en particulier ,étaient généreuses et conciliantes

Dans une lutte syndicale ,on ne revendique pas tout pour un gain de cause immédiat.Il faut faire un peu du  Séssé Sé Ko(aller de victoire en victoire),en allusion à la devise de l’ex Chef d’Etat Zaïrois(République Démocratique du Congo(RDC) ,Mobutu Sésé Séko. Les acquis syndicaux s’obstiennent progressivement sur le long terme, dans le dialogue réaliste et non dans des menaces et climat de défi belliciste et populiste.Les selfies,c’est pour les smartphones,pas pour les syndicalistes crédibles.

Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net                10 Juin 2018

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com