free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Société >> 1ère édition des journées carrières et de l’orientation scolaire au Burkina Faso : Une vitrine pour un meilleur accompagnement des élèves
1ère édition des journées carrières et de l’orientation scolaire au Burkina Faso : Une vitrine pour un meilleur accompagnement des élèves
Des élèves du Lycée privé la Cour du Savoir au quartier Kourritenga de Ouagadougou.(Photo d'archives: Laborpresse.net)

1ère édition des journées carrières et de l’orientation scolaire au Burkina Faso : Une vitrine pour un meilleur accompagnement des élèves

Nombre de vues: 332

Reportage

             La Direction de l’Information, de l’Orientation Scolaire, Professionnelle et des Bourses(DIOSPB) a organisé du 20 au 21 octobre 2020 à Ouagadougou, la première édition des Journées Carrières et de l’Orientation Scolaire. Placée sous le thème : « Quel système d’information pour une orientation scolaire et une insertion socioprofessionnelle réussies dans le contexte actuel burkinabè ? », ces journées constituent une vitrine pour un meilleur accompagnement des élèves.

Dans un contexte national et international marqué par la crise mondiale du chômage, avoir la bonne information pour un élève en matière d’orientation, pourrait être la solution miracle. Cela, la DIOSPB l’a bien compris. C’est dans ce cadre qu’elle organise du 20 au 21 octobre 2020, la première édition des Journées Carrières et de l’orientation scolaire à Ouagadougou. Ces journées se dérouleront au lycée Marien N’Gouabi où il est prévu des expositions et des échanges avec des professionnels. Selon Aïssata BOUDA/IlBOUDO, directrice de la DIOSPB, ces journées constitueront une vitrine pour les élèves, les parents d’élèves, les étudiants et les enseignants d’échanger directement avec ces professionnels. A-t-elle ensuite ajouté, que ces journées seront une aubaine pour les élèves particulièrement, de découvrir dans les détails les métiers et les aptitudes nécessaires à la réalisation de leur projet professionnel ou d’avenir. A l’endroit du ministre de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro, elle a enfin sollicité l’accompagnement de la DIOSPB dans la pérennisation de ces journées carrières et de l’orientation scolaire pour l’atteinte de leur objectif commun qui est d’accompagner les élèves vers une insertion socioprofessionnelle réussie. Pour ce qui est du parrain de la cérémonie, le Larlé Naaba Tigré, la problématique actuelle de l’emploi impose aux élèves de repenser leur vision d’avenir. Il a ensuite souligné, que s’il est vrai que la finalité de l’école, c’est l’insertion socioprofessionnelle, il faudrait apprendre de plus en plus à changer l’esprit de fonction publique de carrière, en esprit d’entreprise privée. Il exhorte également les élèves à plus s’intéresser à ces domaines de formation. Enfin,  il a souhaité aux élèves,  que ces journées soient pour eux un boulevard vers un avenir radieux. Quant à Adama BOLOGO, représentant du ministre de l’éducation nationale, l’école burkinabè a été pendant longtemps déconnectée du monde du travail et produisait des diplômes sans compétences professionnelles. Ainsi s’est-il réjoui de l’initiative de ces journées carrières. Il a également invité les élèves à profiter de celles-ci en compagnie des professionnels pour mieux comprendre et bien s’orienter le moment venu.

N Inès Laurencia OUEDRAOGO

Laborpresse.net                                            21 octobre 2020

 

Larlé Naaba Tigré (@LarleNaaba) | Twitter

Larlé Naaba Tigré,parrain

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*