DU RIZ LOCAL DU BURKINA A BON PRIX DANS LES BOUTIQUES DE LA SONAGESS OUVERTES PAR LE GOUVERNEMENT POUR LUTTER CONTRE LA VIE CHERE.(Photo Laborpresse.net)

Burkina Faso : baisse de la production céréalière de 9,07% et des cultures vivrières de 25,74% en 2021

Brève

Le Burkina Faso a enregistré une baisse dans les activités culturales et par conséquent un déficit en matière de la production céréalière en 2021.Cela augure d’une crise alimentaire en 2022.

La situation nationale est  marquée par une insécurité alimentaire qui tire ses origines dans la crise sécuritaire et sanitaire, et qui se manifeste par une hausse des prix des denrées alimentaires. Cette hausse des prix résulte aussi d’une campagne agricole qui a vu la baisse de la production céréalière de 9,07% et celle des autres cultures vivrières de 25,74%.

Lors de la présentation de sa Déclaration de Politique Générale le 7 Janvier 2022 à l’Assemblée nationale, le Premier ministre Lassina Zerbo a annoncé des mesures pour faire face à cette situation d’insécurité alimentaire.Ainsi, il affirme que le gouvernement a déjà évalué les conséquences de cette crise et a actionné le Plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle. Il est à pied d’œuvre pour renforcer l’approvisionnement des boutiques témoins et intensifier le contrôle des prix. Le gouvernement promet également d’accompagner les producteurs pour la réussite de la campagne agricole sèche et encouragera les populations à la consommation de produits locaux.

Nina Ouédraogo

Laborpresse.net        20 Janvier 2022

Share This:

Check Also

OUAGADOUGOU : démantèlement par la gendarmerie d’un réseau de soustraction frauduleuse d’eau du réseau ONEA

Commentaire  Des portails à Ouagadougou sur lesquels il est parfois marqué « Attention chien méchant », n’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?