free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Burkina Faso : création  en novembre 2022 de 6 Bataillons d’intervention rapide (BIR) pour endiguer le terrorisme
Burkina Faso : création  en novembre 2022 de 6 Bataillons d’intervention rapide (BIR) pour endiguer le terrorisme
L'une des missions dévolues aux Bataillons d'Intervention Rapide (BIR) du Burkina Faso, c'est intervenir, le plus vite possible et le plus en avant , en privilégiant la mobilité et la puissance de feu face à toute menace contre l’intégrité du territoire national .

Burkina Faso : création  en novembre 2022 de 6 Bataillons d’intervention rapide (BIR) pour endiguer le terrorisme

Nombre de vues: 941

Commentaire

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré, président de la transition et chef suprême des armées du Burkina Faso, a par décret en date du 14 novembre 2022, crée six (06) Bataillons d’Intervention Rapide (BIR).Un acte qui s’inscrit dans la réorganisation de l’armée dans l’optique de contrer les attaques terroristes et le grand banditisme.

Subséquemment à la création des Bataillons d’Intervention Rapide (BIR), ont été nommés à la même date, les six (06) commandants respectifs. Les Bataillons ont les dénominations suivantes :

-1er Bataillon d’Intervention Rapide (1er BIR)

-2è Bataillon d’Intervention Rapide (2è BIR)

-3è Bataillon d’Intervention Rapide (3è BIR)

4è Bataillon d’Intervention Rapide (4è BIR)

5è Bataillon d’Intervention Rapide (5è BIR)

-6è Bataillon d’Intervention Rapide (6è BIR)

Les Bataillons d’Intervention Rapide (BIR) sont initialement basés dans la garnison de Ouagadougou et peuvent être déployés en fonction des nécessités opérationnelles sur toute l’étendue du territoire national. De façon transitoire, ils sont stationnés sur un site déterminé par le Chef d’État-major général des armées.

Missions des BIR

Les missions dévolues aux BIR se définissent ainsi qu’il suit :

-intervenir, le plus vite possible et le plus en avant , en privilégiant la mobilité et la puissance de feu face à toute menace contre l’intégrité du territoire national ;

-assurer les escortes de grands convois logistiques au profit des Forces Armées Nationales et de tout autre organisme ;

-participer à la lutte contre le grand banditisme aux côtés des Forces de sécurité intérieure ;

-préserver et perpétuer les traditions militaires ;

Les commandants des bataillons d’intervention rapide sont placés sous l’autorité directe du Chef d’État-major général des armées. Les BIR sont mis à la disposition du Commandement des Opérations du Théâtre National (COTN) dans le cadre des missions de sécurisation du territoire national.

L’Armée burkinabè en action de traque anti-terroriste au sol et par hélicoptère.

Liste des 6 commandants de bataillons d’intervention rapide (BIR) et de 12 chefs de corps d’armée.

GRADE NOM ET PRENOM (s)          FONCTION
1 CBA BAGUERA William Desmond Chef de corps de l’Académie Militaire Georges Namoano (AMGN) de Pô
2 CBA OUALI Ounphoula Chef de corps du Prytanée Militaire de Kadiogo (PMK)
3 CNE NAMOANO Prosper Chef de corps du onzième Régiment d’Infanterie Commando (11è RIC)
4 CNE SAWADOGO Hamado Chef de corps du douzième Régiment d’Infanterie Commando (12è RIC)
5 CNE KIENOU Gaston Chef de corps du Vingt-deuxième Régiment d’Infanterie Commando (22è RIC)
6 CNE KONDITAMDE Wenceslas Chef de corps du Vingt-troisième Régiment d’Infanterie Commando (23è RIC)
7 CNE COULIBALY Aboubacar Chef de corps du Vingt-quatrième  Régiment Interarmes (24è RIA)
8 CNE KINDA  K Ismaël Chef de corps du trente-quatrième  Régiment Interarmes (34è RIA)
9 CNE BELEMKOABGA W. Ambroise Commandant du premier Bataillon d’Intervention Rapide (1er BIR)
10 CNE TRAORE Jean-Paul Commandant du deuxième Bataillon d’Intervention Rapide (2è  BIR)
11 CNE OUIYA Jean Commandant du troisième Bataillon d’Intervention Rapide (3è  BIR)
12 CNE SORGHO K. Farouk Azaria T Commandant du quatrième Bataillon d’Intervention Rapide (4è  BIR)
13 CNE YAMEOGO  N.Justin Commandant du cinquième Bataillon d’Intervention Rapide (5è  BIR)
14 CNE DIMA Oumarou Commandant du sixième Bataillon d’Intervention Rapide (6è  BIR)
15 CNE KAMBIRE B Roland Chef de corps adjoint du douzième Régiment d’Infanterie Commando (12è RIC)
16 CNE KONATE Boubakar Chef de corps adjoint  du trente-quatrième  Régiment Interarmes (34è RIA)
17 LTN SAWADOGO Moussa Commandant  adjoint du cinquième Bataillon d’Intervention Rapide (5è  BIR)
18 LTN YAMEOGO Mohamed Zinda Commandant adjoint du sixième Bataillon d’Intervention Rapide (6è  BIR)

 

Bérenger Traoré

Laborpresse.net                         Jeudi   24 novembre  2022

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*