free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Société >> Burkina Faso : la promotion immobilière ne concerne pas les villages
Burkina Faso : la promotion immobilière ne concerne pas les villages
La gestion des lotissements ,un problème à scandales récurrents au Burkina Faso.

Burkina Faso : la promotion immobilière ne concerne pas les villages

Nombre de vues: 1 473

Commentaire

Après l’adoption par le gouvernement du nouveau projet de loi portant promotion immobilière au Burkina Faso, il reste son examen et adoption éventuelle par l’Assemblée nationale.Des désagréments  sont prévisibles pour des promoteurs immobiliers qui ont investi dans des domaines fonciers villageois.

Selon une précision par voie médiatique du ministre de l’Habitat , de l’urbanisme et de la ville,Me Benewendé Stanislas Sankara,la promotion immobilière selon les dispositions de la nouvelle loi,ne concerne que les centres urbains.Toute commune devra au préalable disposer d’un plan d’urbanisation avant tout lotissement pour la promotion immobilière.La réalité sur le terrain,  est généralement tout à fait le contraire.Des promoteurs immobiliers ont acquis dans des villages,  des terrains auprès de propriétaires terriens,  dans l’optique de la revente ou de la promotion immobilière.L’Etat va-t-il user de son pouvoir régalien d’expropriation de ces terres pour utilité publique selon les dispositions de la nouvelle loi foncière ? Cela constitue une crainte exprimée par des promoteurs immobiliers privés.En plus , il ne sera plus possible à une société immobilière de disposer d’un site de plus de 10 hectares.Le concept de promotion immobilière,  exigera des sociétés immobilières , la construction de villas et cités décentes pour leurs clients et non la vente de parcelles nues.Il reste à l’Assemblée nationale , de trouver une formule juste , qui évite le bradage du patrimoine foncier national par des marchands sans scrupule, mais aussi d’éviter de ramener le monopole de la promotion immobilière à l’État , par des mesures drastiques asphyxiant le secteur privé.Les municipalités ont suffisamment démontrer par le passé des pratiques de corruption et de gestion scabreuse du foncier,  pour revenir encore à la charge avec les mêmes pratiques.

Par conséquent, il sied que les députés ne votent pas dans la précipitation la nouvelle loi,  sans requérir à l’avance,  des avis éclairés.Sinon le risque de la bombe sociale que constitue le foncier au Burkina Faso, n’est toujours pas désamorcée.Bien au contraire,avec les contours de la nouvelle loi, c’est un séisme de grande magnitude qui se profile à l’horizon surtout que les propriétaires terriens, chefs traditionnels boudent la loi et se coalisent avec les promoteurs immobiliers privés.Avec une telle fronde, des membres du gouvernement risquent de fuir en abandonnant leurs souliers.Il urge de trouver une formule juste dans un soucis de préservation de la paix sociale.

Bérenger Traoré

Laborpresse.net    20 novembre 2021

LBR agence immobilière PUB :Location de Bureaux et Résidences , vente de villas et parcelles à Ouagadougou

Agence immobilière  PUB ,Location de Bureaux et de Résidences(L.B.R) à Ouagadougou .Tél (+226) 70 24 22 61 / (+226) 74 27 38 02

Publicité

 L’agence immobilière  PUB ,Location de Bureaux et de Résidences(L.B.R) à Ouagadougou au Burkina Faso,informe le grand public qu’elle assure un service d’intermédiation pour la recherche d’immeubles à usage d’habitations et  de bureaux.Populations de Ouagadougou et citoyens à l’étranger désirant résider dans la capitale burkinabè,LBR agence immobilière vous assiste pour la location de maisons et bureaux décents de différents standings ainsi qu’il suit :

chambres salons plafonnés avec ou sans douche interne dans une cour collective(célibatorium):40.000 FCFA,50.000 FCFA,60.000 FCFA

-mini-villas(2 chambres+salon) avec cour unique:75.000,100.000/150.000 FCFA/mois

villas(3 chambres+salon,douches-wc internes et externes) avec cour unique: 150.000 /300.000 FCFA/mois

bâtiments simples pour bureaux et commerce donnant accès aux abords de voies publiques,

bâtiments à niveaux(R+1 ,2,3,4,5) pour bureaux et services divers: 250.000 FCFA300.000 FCFA,1.000.000 FCFA…

des magasins et entrepôts divers,immeubles entiers(R+2 ,3,4,5) entre 4 et 5 millions de FCFA / mois.

des appartements et villas meublés: 35.000 F(par jour), 45.000 F (par jour),250.000 F(par mois) et 350.000 FCFA/mois …

villas meublées , cour unique, 2 à 3 chambres-salon à Ouaga 2000, 25.000F ,50.000 FCFA par jour

-Une villa 2 chambre-salon, cour unique à la cité relais de Bassinko: loyer 75.000 F

Ventes de parcelles dans quartiers de Ouagadougou

Parcelles de 300 m2, prix=  30 millions de FCFA

Quartiers : Patte d’Oie, Samandin,Cissin,Zogona,Kouritenga

Agence Immobilière PUB/ LBR  Contact : 70 24 22 61 / 74 27 38 02

Parcelle de 400 m2, prix=  100 millions de FCFA (au bord du goudron à Dassasgho)

Parcelle de 600 m2, prix=  110 millions de FCFA (au bord du goudron à la Zone du Bois)

Parcelle de 300 m2, prix=  100 millions de FCFA (au bord du goudron à Zogona)

Parcelles de 1000 m2 au projet ZACA, Koulouba et Ouaga 2000 (au bord du goudron)= 450 à 650 millions de FCFA

Agence Immobilière PUB/ LBR : Contact : 70 24 22 61(whatsapp)/              74 27 38 02

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*