free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Burkina Faso : nombre élevé d’accidents et maladies du travail de 2018 à 2020 avec environ 2.000 cas
Burkina Faso : nombre élevé d’accidents et maladies du travail de 2018 à 2020 avec environ 2.000 cas
Commémoration conjointe de la Journée mondiale de la sécurité et santé au travail (JMSST) et de la Journée africaine de prévention des risques professionnels (JAPRP) au Burkina Faso.Ces deux journées sont célébrées respectivement les 28 et 30 avril de chaque année.Les caisses de prévoyance sociales (CARFO et CNSS) attirent l’attention des empoyeurs et employés sur la prévention des accidents et maladies professionnels.

Burkina Faso : nombre élevé d’accidents et maladies du travail de 2018 à 2020 avec environ 2.000 cas

Nombre de vues: 331

Commentaire

Les statistiques portant sur les accidents et maladies professionnelles affichent des chiffres assez élevés au Burkina Faso.Une réalité qui contraint des organismes de prévoyance sociale à débourser plus d’un milliard de FCFA d’une année à l’autre pour la prise en charge de travailleurs assurés sociaux victimes d’accidents et de maladies d’ordre professionnel.

Le Ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale, a recensé les cas d’accidents du travail et de maladies professionnelles qui ont été signalés et pris en charge de 2018 à 2020 par la Caisse Autonome de Retraite des Fonctionnaires (CARFO) et la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS). Il ressort, que sur cette période,  environ 2.000 cas de maladies et accidents du travail sont survenus.

A titre indicatif, la CNSS à elle seule,  a  déboursé 1 milliard 060 millions 751 mille F CFA.Une somme qui a servi à la réparation de 1 383 accidents de travail et 14 maladies professionnelles ».

Dans de nombreuses entreprises privées, des travailleurs mènent des travaux à risques sans outils de protection (gangs, lunettes, casques etc…). Cela les expose à des risques d’accidents.Des employeurs et employés ignorent ou négligent l’utilité et la nécessité de déclarer les travailleurs à la CNSS.Les employeurs voient surtout les lourdes charges des cotisations sociales à la CNSS en occultant les avantages pour la prise en charge des accidents et maladies professionnelles ainsi que la pension retraite.Souvent ,un travailleur gravement blessé nécessite des frais énormes de soins médicaux qui ne sont pas à la portée des entreprises.Mais si le travailleur est déclaré à la CNSS,cette caisse de prévoyance sociale assure la prise en charge.Par conséquent, il existe des motifs et avantages réels pour les entreprises et employés à s’affilier à la CNSS.

Bérenger Traoré

Laborpresse.net         Dimanche 08 Mai 2022

 

 

 

 

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*