L'article 26 du code minier du Burkina Faso prévoit la création d'un Fonds Minier de Développement Local (FMDL)

Burkina Faso : octroi  par le gouvernement en Août 2022 de 2 permis d’exploitation de mines d’or

Commentaire

Malgré des attaques terroristes sporadiques contre des sites d’or au Burkina Faso, le pays renforce l’exploitation minière. Ainsi, le gouvernement de transition  en conseil des ministres du 24 Août 2022, a octroyé deux(02) permis d’exploitation de mines d’or à deux sociétés. Les deux sites miniers se situent dans la région du Sud-ouest du pays.

  Permis de la société  STARGATE MINIERA  

Une demande d’autorisation pour l’octroi d’un permis d’exploitation semi-mécanisée d’or dénommé « DIATARA » de la société STARGATE MINIERA  a été faite auprès du gouvernement burkinabè.

Ce projet d’exploitation est situé dans la commune de Midebdo, province du Noumbiel, région du Sud-Ouest. Le permis d’exploitation couvre une superficie de 100 hectares.

Le gisement de DIATARA a une ressource exploitable prévisionnelle de 14 667 tonnes de minerai, avec une teneur moyenne de 2 g/t, pour un taux de récupération de 80%. Les prévisions annuelles de production s’élèvent à environ 23,36 kg d’or durant trois ans et deux mois de durée de vie de la mine.

Durant la première période d’exploitation du projet aurifère DIATARA, il est attendu un montant de 211 803 500 F CFA, au profit du budget de l’Etat, au titre des taxes et redevances.

Le Conseil des ministres a marqué son accord pour l’octroi du permis d’exploitation semi-mécanisée d’or DIATARA à la société STARGATE MINIERA.

 

Permis de la société  WEND PANGA OR

La seconde demande d’autorisation pour l’octroi d’un permis d’exploitation semi-mécanisée d’or dénommé « GNIMPERE » a été formulée au gouvernement par  la SOCIETE WEND PANGA OR.

Le projet GNIMPERE est situé dans la commune de Dano, province du Ioba, région du Sud-Ouest. Il a pour objectif l’exploitation des dépôts de minerai aurifère provenant de l’excavation des zones minéralisées dans le périmètre du site. Le permis d’exploitation couvre une superficie de 100 hectares.

Le gisement a une ressource exploitable estimée à 35 tonnes en moyenne par jour correspondant à un tonnage prévisionnel annuel de 12 775 tonnes. La teneur moyenne du minerai est de 17,03g/t, pour un taux de récupération de 80%. Les prévisions annuelles de production s’élèvent à environ 174 047 kg pour une réserve d’or de 6244,44 onces. La durée de l’exploitation est estimée à environ treize mois et demi.

L’exploitation de la mine d’or GNIMPERE permettra de générer un montant annuel de 221 558 750 F CFA au profit du budget de l’Etat, au titre des taxes et redevances minières.

Le Conseil des ministres a marqué son accord pour l’octroi du permis d’exploitation semi-mécanisée d’or GNIMPERE à la SOCIETE WEND PANGA OR.

Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net         Jeudi  1er Septembre  2022

Share This:

Check Also

Plaine agricole de BAMA au Burkina Faso : 714 hectares de riz en exploitation pour l’hivernage 2024

Commentaire Ce n’est un secret pour personne au Burkina Faso. Le gouvernement a mis en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?