free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Burkina Faso : Réouverture des frontières aériennes le 1er Août 2020 avec des mesures anti COVID 19 exigées
Burkina Faso : Réouverture des frontières aériennes le 1er Août 2020 avec des mesures anti COVID 19 exigées
Descente d'avion du Président du Faso,Roch Marc Christian Kaboré.(photo d'archives)

Burkina Faso : Réouverture des frontières aériennes le 1er Août 2020 avec des mesures anti COVID 19 exigées

Nombre de vues: 329

Brève

Les frontières aériennes du Burkina Faso et de plusieurs autres pays de la Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (C.E.D.E.A.O),  avaient été fermées courant mars-avril 2020, pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le Burkina Faso, ouvre de nouveau ses aéroports aux compagnies aériennes à compter du 1er Août 2020,  avec des conditionnalités de respect de mesures sanitaires.

L’ouverture des frontières aériennes  des pays de l’espace CEDEAO, Initialement prévue pour le 15 juillet, sera une réalité le 1er Août 2020 au Burkina Faso et dans d’autres pays de la C.E.D.E.A.O. Désormais, pour pouvoir voyager, tout passager doit obligatoirement faire le test PCR (covid 19) et ce test doit être négatif. Une compagnie aérienne ne doit pas prendre un passager dont la température excède les 38 degrés ou présentant des signes de la COVID-19. Si un passager qui arrive sur le sol burkinabè ou qui est au départ de Ouagadougou , ne prend pas les dispositions pour faire son test PCR et s’il venait à présenter des symptômes qui s’apparentent à la covid-19, il serait mis à l’isolement et devrait s’acquitter des frais de l’isolement, dans des sites adéquats. Dans l’espace CEDEAO, une liste de laboratoires agrées pour les tests sont disponibles afin d’éviter que des tests ne soient truqués. Les autres mesures barrières de routine, sont à respecter pour les passagers aéroportuaires, à savoir le port de cache-nez, ne pas se serrer les mains pour se saluer ainsi que les accolades…Un robot intelligent est mis à contribution à l’aéroport international de Ouagadougou,  pour les prises à distance de la température des passagers. Toute température supérieure à la normale, sera détectée par le robot qui émettra une alerte sonore. La réouverture des frontières aériennes,  servira de test dont le succès et le respect des mesures sanitaires , permettront de procéder ultérieurement à la levée des barrières des frontières terrestres.

Bérenger Traoré

Laborpresse.net        30 Juillet 2020

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com