free betting tips
25/05/2020
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Burkina Faso: travaux de construction d’une centrale solaire de 30 MW à Pâ
Burkina Faso: travaux de construction d’une centrale solaire de 30 MW à Pâ
C’est le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, qui a procédé ce samedi 1er février 2020 en fin de matinée, à la pose du premier panneau solaire, de la centrale solaire de Pâ.d'une puissance de 30 mégawatts et pourra produire annuellement, jusqu’à 51,7 GWh

Burkina Faso: travaux de construction d’une centrale solaire de 30 MW à Pâ

Nombre de vues: 556

Le Chef du Gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, a procédé le samedi 1er février 2020, au lancement des travaux de construction d’une centrale photovoltaïque solaire à Pâ, localité située sur la route nationale N°1 (Ouagadougou-Bobo-Dioulasso), à 45 km de Boromo, dans la province des Balés. D’une puissance de 30 mégawatts, cette infrastructure va coûter au total 13 milliards de francs CFA avec une perspective d’extension, et permettra dans 10 mois, d’accélérer le développement de la région de la Boucle du Mouhoun, en produisant chaque année, l’équivalent de la consommation en électricité, de 150 mille personnes.

Dans le Plan national de développement économique et social (PNDES), la vision du Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, est de rendre l’énergie accessible et à moindre coût, aux populations. Ainsi, depuis son accession au pouvoir, un accent particulier est mis sur la construction de centrales photovoltaïques solaires, qui fournissent de l’énergie propre, moins chère que celle produite par les centrales thermiques.

Après la centrale solaire de Zagtouli (la plus grande de l’Afrique de l’Ouest, dotée d’une capacité de production de 33 mégawatts), inaugurée le 29 novembre 2017, en présence du président français Emmanuel Macron, c’est la localité de , située dans la région de la Boucle du Mouhoun, à une quarantaine de kilomètres de Boromo, qui abritera la 2e centrale solaire la plus importante du Burkina Faso. En effet, cette centrale aura une puissance de 30 mégawatts et pourra produire annuellement, jusqu’à 51,7 GWh.

Prévue pour être livrée avant la fin de l’année, elle est le fruit d’un partenariat public-privé réussi entre l’Etat burkinabè et le groupe Urbasolar. A la fin des travaux, ce sont au total 85 600 panneaux solaires qui seront fixés sur une superficie d’environ 30 hectares. Ce projet connaîtra une extension, selon les responsables de l’entreprise en charge des travaux, ce qui va augmenter la puissance de la centrale, et porter les investissements à un montant total de 21,5 milliards de FCFA. Par ailleurs, cette infrastructure permettra de vendre l’énergie à la SONABEL, à un coût de 48 F CFA le kilowatt heure, contre 130 F CFA pour la production thermique.

C’est le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, qui a procédé ce samedi 1er février 2020 en fin de matinée, à la pose du premier panneau solaire, devant une population mobilisée et reconnaissante. « C’est un privilège pour moi, de représenter le Président du Faso à cette importante opération qui concrétise une de ses visions du développement économique et social du pays, à savoir assurer à l’ensemble des populations, une sécurité énergétique », s’est-il réjoui, à la fin de la cérémonie.

Il a fait savoir que le Gouvernement est en train d’œuvrer pour assurer au Burkina Faso, une sécurité énergétique. Pour preuve, la centrale solaire de Zagtouli qui est déjà fonctionnelle, et celle de Bombori dont les travaux seront bientôt lancés, pour une puissance de 30 MW comme à Pâ. M. Dabiré a également rappelé les interconnexions électriques avec la Côte d’Ivoire et le Ghana, qui sont en train de se renforcer, de même que l’amélioration du potentiel de la SONABEL, qui contribuent à faire en sorte qu’il y ait moins de délestages dans notre pays.

Le ministre en charge de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo, a pour sa part indiqué que le Burkina a libéralisé son secteur de l’énergie avec la loi 014, pour attirer les investissements du secteur privé. C’est ainsi que deux centrales solaires seront réalisées à Koudougou et Kaya, grâce à la Banque mondiale, une autre de 42 MW à Ouagadougou, en plus de l’extension de celle de Zagtouli.

Selon le ministre de l’énergie, notre pays est le leader en matière de production d’énergie solaire dans la sous-région. Bachir Ismaël Ouédraogo a rassuré que l’objectif du Gouvernement de faire passer le taux d’électrification dans notre pays de 23% en 2016 à 45% en 2020, et le nombre d’abonnés de la SONABEL de 500 mille à un million, sera atteint. « Nous sommes sur une ascension en matière de production d’énergie solaire, ce qui va donner un espoir pour notre industrie », a-t-il souligné.

Il faut noter qu’une ambulance a été remise au cours de cette cérémonie à la commune de Pâ, par le Larlé Naba Tigré, avec le soutien de l’entreprise Urbasolar.

DCRP/Primature

17 Février 2020

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com