free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Confidentiel >> Chine : suspension des trafics aériens internationaux jusqu’en 2023 dans l’optique d’un plan de zéro covid 19 !
Chine : suspension des trafics aériens internationaux jusqu’en 2023 dans l’optique d’un plan de zéro covid 19 !
Des passagers d'un vol en provenance de Wuhan sont contrôlés à l'aide de scanners thermiques à leur arrivée à l'aéroport de Taipei, le 13 janvier 2020. Chen Chi-chuan / AFP

Chine : suspension des trafics aériens internationaux jusqu’en 2023 dans l’optique d’un plan de zéro covid 19 !

Nombre de vues: 1 696

Confidentiel

La Chine suspectée à tort ou à raison d’avoir été le foyer de départ du coronavirus, envisage une politique zéro covid 19.Pour ce faire, le pays suspend en 2022 les vols intérieurs et internationaux sur son territoire.La reprise est escomptée en 2023.

Décidément, la prolifération des vaccins et les mesures barrières de prévention de la covid 19, ne parviennent pas à estomper la recrudescence de la pandémie.Chaque pays essaie d’appliquer des stratégies susceptibles de contenir la propagation de ce petit virus qui ébranle les systèmes sanitaires mondiaux.Ainsi, la république populaire de Chine vise une politique zéro covid 19.Pour y parvenir, elle prend une mesure drastique de suspension des trafics aériens intérieurs et internationaux sur son territoire en 2022.Cette information a été annoncée le 7 Janvier 2022 par l’Administration de l’aviation civile chinoise (CAAC). Les vols ne devraient pas reprendre avant 2023 , sauf changement éventuel de programme.

Après la consolidation de ses efforts en matière de contrôle et de prévention de la Covid-19, la Chine se consacrera à la croissance, a indiqué l’Administration de l’aviation civile  citée par RFI, à l’occasion de la publication d’un nouveau plan de développement sur le secteur. Selon elle, les autorités chinoises visent la période 2023/2025 pour dynamiser ce secteur, afin d’augmenter le nombre de ses vols intérieurs et de rétablir ceux du marché international. Dans la perspective d’une hausse du trafic des passagers et du fret, la Chine souhaite aussi accroître le nombre d’aéroports civils d’ici à 2025, passant des 241 actuels à plus de 270.Le pays « continent » vise  également la réduction de ses émissions de CO2 par tonne-kilomètre dans les trois prochaines années. Avoir une flotte moins polluante aidera la Chine à atteindre son objectif de neutralité carbone avant 2060.

Il est évident, que ces restrictions dans le trafic aérien chinois, impacteront négativement de nombreux pays qui entretiennent des échanges commerciaux avec la Chine.Cela pourrait avoir comme conséquences, des ruptures dans des stocks d’approvisionnement de certains fournisseurs et une inflation de prix entre autres.

Laborpresse.net         13 Janvier 2022

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*