L’Office national du contrôle des aménagements et des constructions (ONC-AC), a entrepris une opération d’arrachage de bornes et de démolition de constructions illégales dans les communes de Pabré et de Saaba le 8 juillet 2024.

Communes de Pabré et Saaba au Burkina Faso : démolitions de constructions anarchiques le 8 juillet 2024 par les services habilités de l’Etat  

Commentaire

Dans plusieurs communes du Burkina Faso, des terrains ont été vendus et des bornages faits de façon trop anarchique par des propriétaires terriens et des services immobiliers privés. Les services étatiques habilités ont déclenché des actions de démolitions d’aménagements anarchiques. Les bulldozers ont vrombi à Pabré et Saaba le 8 juillet 2024.

L’Office national du contrôle des aménagements et des constructions (ONC-AC), a entrepris une opération d’arrachage de bornes et de démolition de constructions illégales dans les communes de Pabré et de Saaba le 8 juillet 2024.

Cette opération de remise en l’état a été menée sur un site de 2 hectares à Pabré et sur deux autres sites de 1,5 hectares et un demi-hectare à Gonsé dans la commune de Saaba. Selon le directeur général de l’ONC-AC, Yacouba SIKO, il se menait sur ces sites, comme cela est en vogue dans les communes du Grand Ouaga, une forme de développement d’aménagement illicite et anarchique le long des principales voies. Il entendrait, rapporte la Direction de la communication du ministère de l’urbanisme, mener cette action sans répit pour une meilleure urbanisation des communes.

Aussi, invite -t-il les populations à éviter toutes formes d’acquisitions non réglementaires des terrains car, dit-il, le gouvernement fait des efforts pour la régularisation de certains actes et acquisitions.

Il exhorte les populations à toujours prendre attache avec les services techniques du département en charge des affaires foncières avant tout projet d’acquisition de terrain sur le territoire national.

Peine perdue pour les briques servant à construire sur des terrains anarchiquement !

Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net     Mercredi    10 juillet 2024


 

Share This:

Check Also

Burkina Faso : « Il n’y a pas d’alliance possible avec les terroristes », dixit le président du Faso, capitaine Ibrahim Traoré

Billet Les marchands d’illusions et dealers avec les terroristes et alliés impérialistes d’occupation territoriale néo-colonialiste, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?