free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Conseil constitutionnel du Burkina : 3 nouveaux membres installés le 8 Janvier 2021 pour assurer la permanence et la continuité des activités de l’Institution
Conseil constitutionnel du Burkina : 3 nouveaux membres installés le 8 Janvier 2021 pour assurer la permanence et la continuité des activités de l’Institution
Le Président du Faso,Roch Marc Christian Kaboré avec les membres du Conseil constitutionnel suite à la prestation de serment de 3 nouveaux membres le 8 Janvier 2021 à Ouagadougou.

Conseil constitutionnel du Burkina : 3 nouveaux membres installés le 8 Janvier 2021 pour assurer la permanence et la continuité des activités de l’Institution

Nombre de vues: 285
Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, garant de l’indépendance du pouvoir judiciaire, a présidé le vendredi 8 Janvier 2021 en fin de matinée, la cérémonie de prestation de serment et d’installation de trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel.
« Madame Sow/So Sophie, Monsieur Tall Moctar, Madame Bayili/Bamouni Véronique, je vous donne acte de votre serment, vous renvoie à l’exercice de vos fonctions, dis que de tout, il sera dressé procès-verbal par monsieur le secrétaire général du Conseil constitutionnel pour y recourir en cas de besoin ». C’est par cette formule que le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a officiellement installé les trois nouveaux membres du Conseil constitutionnel après leur prestation de serment au cours d’une audience solennelle.
«Le conseil constitutionnel se réjouit de ses différentes nominations qui permettent d’assurer la permanence et la continuité de ses activités en tant que gardien de la Constitution et garant des libertés fondamentales», a indiqué le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou.
Selon le président de la plus haute juridiction de notre pays, le serment que les nouveaux membres ont prêté les interpelle profondément et individuellement sur la portée et la délicatesse de la charge qui est désormais la leur.
Convaincu que les nouveaux membres de l’Institution qu’il dirige seront à la hauteur de leur charge, Kassoum Kambou les a invités « à contribuer aux côtés des autres membres au renforcement de la crédibilité du Conseil constitutionnel et à la consolidation de l’état de droit et de la démocratie de notre pays ».
Direction de la communication de la présidence du Faso
8 Janvier 2021
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes sur scène et intérieur, texte qui dit ’©PREFASO’

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*