Deux présumés cyber escrocs, tous de nationalité étrangère et spécialisés dans l’usurpation d’identité, l’arnaque en ligne et le faux maraboutage ont été mis aux arrêts par la Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité ( BCLCC ) à Ouagadougou. Les faits sont rapportés courant la fin de l’année 2022 par les services de sécurité.

Cybercriminalité au Burkina : 2 présumés malfrats arrêtés par la brigade

Commentaire

De nombreux citoyens sont exposés aux arnaques des cybercriminels au Burkina Faso. Les grandes villes sont essentiellement confrontées à ce phénomène via les réseaux sociaux.

Deux présumés cyber escrocs, tous de nationalité étrangère et spécialisés dans l’usurpation d’identité, l’arnaque en ligne et le faux maraboutage ont été mis aux arrêts par la Brigade Centrale de Lutte Contre la Cybercriminalité ( BCLCC ) à Ouagadougou. Les faits sont rapportés courant la fin de l’année 2022 par les services de sécurité.

Il ressort,  que le groupe était très actif sur les réseaux sociaux par le biais de fausses pages et profils Facebook sur lesquels il faisait la promotion de la vente de divers articles d’habillement. Dès qu’un client intéressé par un ou plusieurs articles prend contact avec un membre du groupe, il est vite redirigé sur un compte WhatsApp pour poursuivre les échanges. Le groupe s’assure préalablement ne pas être dans la même zone de résidence que leur victime afin d’éviter les visites surprises. Ensuite, le paiement par e-money est exigé dès la validation de la commande. La victime est tout de même rassurée de ce que sa commande lui parviendrait à travers les compagnies de transport de la place.

Dès lors que la transaction pour le paiement desdits articles est effectuée, le groupe rompt le contact avec la victime en la bloquant sur tous les numéros, profils et pages.

Il faut ajouter que le groupe exerçait également dans le faux maraboutage à travers plusieurs offres de services. rapporte la brigade.

Les deux présumés cyber escrocs ont été conduits devant le Procureur du Faso pour répondre des faits qui leur sont reprochés.

La BCLCC invite l’ensemble de la population à davantage de vigilance lors des opérations d’achats en ligne et à signaler tout cas suspect à travers ses adresses suivantes :

Tél : (+226) 25 39 58 42

E-mail : cybercrime@securite.gov.bf

La vente en ligne est une pratique commerciale qui se développe progressivement au Burkina Faso. C’est une pratique commerciale moderne qui s’avère nécessaire pour la satisfaction de la clientèle à distance. Cependant, les usagers de cette plate-forme doivent faire preuve de vigilance. A défaut de connaitre les services de vente en ligne, il faut se renseigner auprès d’autres personnes pour savoir si elles ont connaissance desdits services. Cela permet de traiter avec des entreprises bien identifiées et établies légalement  pour plus de sûreté .

  Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net     Mercredi    11 Janvier  2023

Share This:

Check Also

OUAGADOUGOU : démantèlement par la gendarmerie d’un réseau de soustraction frauduleuse d’eau du réseau ONEA

Commentaire  Des portails à Ouagadougou sur lesquels il est parfois marqué « Attention chien méchant », n’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?