free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> Date historique d’inauguration du célèbre stade Wobi de Bobo-Dioulasso qui se remplit « recto-verso » au Burkina Faso.
Date historique d’inauguration du célèbre stade Wobi de Bobo-Dioulasso qui se remplit « recto-verso » au Burkina Faso.
La première Dame du Faso,Mme Chantal Compaoré face à la foule pour le reférendum le 12 Avril 2014 au stade Wobi de Bobo-Dioulasso rempli "recto-verso.." Photo:Lefaso.net

Date historique d’inauguration du célèbre stade Wobi de Bobo-Dioulasso qui se remplit « recto-verso » au Burkina Faso.

Nombre de vues: 6 168

Billet

Le stade Wobi, premier grand stade de Bobo-Dioulasso, capitale économique du Burkina Faso, a été inauguré le 07 Janvier 1952, sous la période coloniale française. Il ne constituait plus un objet d’attraction dans la ville en raison du nouveau stade moderne bâti dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 98), baptisé du nom du deuxième président du pays, feu général Aboubacar Sangoulé Lamizana. Mais depuis l’historique meeting du parti au pouvoir(CDP) et de ses alliés du Front Républicain tenu au stade Wobi le 12 Avril 2014, le stade a acquis des galons de popularité en raison du qualificatif baroque usité par le maire de la ville Salia Sanou, pour affirmer que le stade était plein « recto-verso »par les partisans du pouvoir. Depuis lors, opposition et pouvoir rivalisent pour des meetings dans les grands stades de Ouagadougou et Bobo-Dioulasso avec l’objectif de remplir les stades d’une foule immense, c’est-à-dire recto-verso. Ainsi, après avoir réussi à son tour à remplir recto-verso le plus grand de Ouagadougou le 31 Mai 2014,en l’occurrence le stade du 4 Août, le chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré et sa troupe, envisagent un autre grand meeting au stade Sangoulé Lamizana de Bobo-Dioulasso le 14 Juin 2014 pour tenter de démontrer au pouvoir, que cette ville dispose également de militants et sympathisants pour la cause de l’opposition. Le pouvoir de son côté ,va investir les gradins du stade du 4 Août à Ouagadougou le 21 Juin 2014 pour montrer urbi et urbi, sa capacité de remplissage recto-versant des stades dont il est détenteur du droit d’auteur de ce néologisme ‘’sanou salianien.’’

Peuple du Burkina Faso, quand l’opposition et le pouvoir auront fini de faire le tour et le remplissage des stades du pays pour démontrer leur capacité de mobilisation, que voudront-ils bien faire par la suite ? Vont-ils rivaliser en lutte traditionnelle, en karaté  ou marathon Ouaga –Laye-ziniaré-Zorgho?

Que la force des arguments continue de triompher des arguments de la force dans les stades comme dans les urnes pour des siècles et des siècles. Amen. Inchallah.

Oscar Félix Diakité

Agence de Presse Labor         04 Juin 2014

www.laborpresse.net

www.laborpresse.net

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*