free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Société >> Déguerpissement des marchands anarchiques aux abords du CHU Yalgado de Ouagadougou
Déguerpissement des marchands anarchiques aux abords du CHU Yalgado de Ouagadougou
Des riverains du CHU Yalgado déménagent de la trajectoire des caniveaux pour un autre site.(Photo:laborpresse.net)

Déguerpissement des marchands anarchiques aux abords du CHU Yalgado de Ouagadougou

Nombre de vues: 1 534

Arrêt sur images

Suite à la forte pluie du 10 juillet 2016 qui a entraîné une inondation des urgences médicales du CHU Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou,le Premier ministre Paul Kaba THIEBA s’est rendu sur les lieux pour constater les faits. Si cette inondation à l’opposée de celle historique du 1er septembre 2009 n’a pas causé de dégâts matériels, des membres du gouvernement accompagnés par les responsables du CHU ont parcouru la zone pour identifier la cause principale des ces risques récurrents d’inondations de l’hôpital Yalgado.

   La faille a été trouvée et repose sur l’encombrement par des ordures des caniveaux aux abords de l’hôpital, ce qui empêche l’écoulement normal des eaux pluviales de la ville. Les caniveaux réalisés par la direction générale du CHU Yalagdo à l’intérieur de l’hôpital en 2012 ont beaucoup contribué à amoindrir les risques d’inondation. Mais en cas de forte précipitation, la trop grande quantité d’eau de la ville qui converge vers la zone du Bois en face de l’hôpital, se déverse inévitablement dans l’enceinte du CHU et particulièrement dans les locaux des urgences médicales situés à l’entrée principale de ce centre hospitalier de référence. Après le constat, les membres du gouvernement (ministres de la santé, de l’urbanisme…) ont reçu des instructions du Premier ministre pour le curage des caniveaux. Les marchands installés anarchiquement sur la trajectoire des caniveaux ont été sommés de quitter les lieux afin de permettre le curage. Ces marchands pour la plupart disent avoir obtempéré car, il y va de la santé des malades. Ils disent avoir obtenu un autre site situé après le grand parking extérieur de l’hôpital. C’est pourquoi pendant toute la journée du jeudi 14 juillet 2016, ces marchands ont démantelé leurs hangars et autres étals pour un déguerpissement volontaire mais timide. Ils qualifient ceux qui avaient tenté d’opposer une résistance à ce déguerpissement voulu par les autorités d’éléments isolés, spécialistes de la polémique.

   Le curage des caniveaux aux abords du CHU Yalgado constitue une solution d’urgence pour  éviter les inondations. Mais, c’est la finalisation de la construction de l’échangeur de la zone en perspective, qui désenclavera véritablement ce carrefour d’embouteille quasi permanent. Les grands caniveaux qui seront réalisés de façon connexe à l’échangeur, draineront convenablement les eaux  de pluie vers des destinations appropriées et non pas en direction des lits des malades de l’hôpital.

Agence de Presse Labor       15 juillet 2016    www.laborpresse.net

Image des caniveaux bouchés d'ordures aux abords du CHU Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou.

Image des caniveaux bouchés d’ordures aux abords du CHU Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou.(Photo:laborpresse.net)

Une scène de remue-ménage le 14 juillet 2016 par des marchands installés anarchiquement aux abords de l'hôpital Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou.

Une scène de remue-ménage le 14 juillet 2016 par des marchands installés anarchiquement aux abords de l’hôpital Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou.

(Photo:laborpresse.net)

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*