free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Dépêches >> Des cas suspects de grippe aviaire confirmés au Burkina Faso
Des cas suspects de grippe aviaire confirmés au Burkina Faso
Poulets de chair

Des cas suspects de grippe aviaire confirmés au Burkina Faso

Nombre de vues: 3 475

Dépêche

Dans la dernière semaine du mois de mars 2015, des cas suspects de grippe aviaire ont été signalés à Ouagadougou et une autre localité de la région du Centre-Ouest du Burkina Faso. Il s’agit d’une mort constatée de plusieurs volailles dans des fermes avicoles. D’abord, l’hypothèse de la maladie de New Castle qui décime périodiquement les poulets a été avancée. Mais d’autres signes cliniques similaires à la grippe aviaire ont aussi été pressentis. Par conséquent, les autorités sanitaires du Burkina ont fait des prélèvements pour des analyses médicales dans des laboratoires spécialisés en Europe afin de situer la cause de cette endémie meurtrière d’animaux de la basse cour. Il est fortement recommandé aux citoyens d’éviter de consommer des poulets morts. L’incident a un impact sur l’approvisionnement régulier du marché en œufs dans la ville de Ouagadougou car, la ferme victime avait une forte production d’œufs.

Finalement, les résultats des analyses de laboratoire de santé animale à l’étranger sous le contrôle de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont confirmé la présence du virus de la grippe aviaire. Cela a été notifié au gouvernement burkinabè le 31 mars 2015.Le ministre des ressources animales a donc officiellement rendu publique cette information le 1er avril 2015 en demandant aux populations, éleveurs et marchands de volailles d’éviter de manipuler et de consommer toute volaille morte. Le gouvernement a aussi lancé un appel à la communauté internationale pour une assistance afin d’endiguer cette grippe aviaire et qu’elle ne se propage pas au Burkina et dans d’autres pays.

   Par Bérenger Traoré

Agence de Presse Labor                             1er Avril 2015

www.laborpresse.net

www.laborpresse.net


 

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*