free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Politique >> Elections législatives du 22 novembre 2020: N.C.C, un parti centriste-progressiste pour un développement profitable à tous les Burkinabè
Elections législatives du 22 novembre 2020: N.C.C, un parti centriste-progressiste pour un développement profitable à tous les Burkinabè
Notre Cause Commune(parti centriste progressiste du Burkina Faso crée le 29 avril 2018 à Ouagadougou.

Elections législatives du 22 novembre 2020: N.C.C, un parti centriste-progressiste pour un développement profitable à tous les Burkinabè

Nombre de vues: 708

Commentaire

Notre Cause Commune (N.C.C) est un parti Centriste progressiste du Burkina Faso crée en 2018.Le parti envisage de rompre avec la gouvernance actuelle, trop dépendante du dictât des partenaires internationaux, pour renforcer les capacités de production et de valorisation des ressources nationales, afin d’amorcer un développement durable, profitable à l’ensemble des couches sociales du Burkina. Pour parvenir à ce changement, le N.C.C participe aux législatives du 22 novembre 2020 pour avoir des députés qui initieront des lois de développement progressiste et inclusif. C’est pourquoi le N.C.C demande aux électeurs de le voter massivement pour que le Burkina passe de la théorie à la pratique du développement durable.Présentation du parti à travers des points saillants de son Manifeste.

 

Notre cause commune, c’est d’éveiller le génie créateur africain !

Notre cause commune, c’est de libérer l’africain de la peur et de la torpeur !

Notre Cause Commune, c’est de faire des femmes et des jeunes du Burkina, de grands atouts pour le développement humain durable du Burkina Faso !

Notre Cause Commune, c’est de promouvoir la culture de la non-violence et de la Paix individuelle et collective !

Notre Cause Commune, c’est de promouvoir l’unité nationale autour des grands chantiers du développement !

Le Pragmatisme-Progressiste rompt avec les schémas actuels de pensée,  en transcendant toutes les considérations idéologiques (gauche/droite). Il s’apparente à la Social-démocratie.

Nous sommes donc un parti progressiste, entendu comme un parti politique dont les activités, s’inscrivent dans une dynamique de progrès de la société, au sens de réformes démocratiques d’ordre social, politique et économique.

Notre option économique est « l’économie sociale de marché ».

               Vaillant peuple du Burkina Faso ;

Historiquement, les luttes politiques au Burkina s’articulent autour de quatre (4) moments essentiels :

– la lutte pour l’indépendance formelle des années 1960,

– la lutte pour l’indépendance réelle de la période révolutionnaire des années 1980,

– la lutte pour l’avènement de l’état de droit et de la démocratie multipartiste des années 1990,

– la lutte pour l’alternance des années 2013 à 2015. Toutes ces périodes ont été émaillées de contradictions idéologiques et de conflits d’intérêts dont les dénouements ont souvent été violents. A chaque tournant de l’histoire des peuples, la société génère des hommes soit pour être acteurs de sa transformation positive, soit pour être acteurs de sa tragédie.

Nous appartenons au premier groupe, et c’est avec forte conviction que nous affirmons que « la transformation d’une société est le fait des hommes audacieux, visionnaires et pragmatiques. ».

C’est pourquoi en tant que démocrates pragmatiques, nous faisons le constat : que les préoccupations essentielles du peuple, ne sont pas mises en priorité dans les schémas politiques en vogue ;

– que les priorités sont mal hiérarchisées, positionnant souvent celles sensationnelles au-dessus des priorités existentielles du peuple ;

– que la gouvernance d’un pays ne saurait être vue au travers du prisme de la conquête et de la conservation du pouvoir d’Etat.

– que la gouvernance à vue ne saurait sortir notre peuple de ses difficultés ;

– que la clairvoyance de la jeunesse actuelle ne saurait être considérée comme obstacle au développement, mais un atout ;

– que le combat pour la Liberté et la Paix reste le leitmotiv du développement durable ;

– que les idéologies rétrogrades ont montré leur limite.

Vaillant peuple du Burkina Faso ;

Jeunesse combattante du Faso

Au regard de tous ces constats, qui touchent le Monde, l’Afrique et notre cher Faso, il est clair que l’avenir de l’humanité, commande de nous un combat sans merci face aux maux qui la minent.

C’est pourquoi des filles et des fils du Burkina Faso, ont décidé de se retrouver pour approfondir la réflexion, et mener un combat commun  et juste, en vue de frayer une nouvelle voie qui puisse réhabiliter l’africain dans sa dignité et dans son authenticité ;

Car nous sommes convaincus qu’aucun Etat africain n’aura d’avenir dissociable de celui de l’Afrique. C’est dans ces conditions que naît donc notre parti politique, un parti Centriste progressiste dénommé « Notre Cause Commune », en abrégé NCC

Notre Cause Commune(parti centriste progressiste du Burkina Faso crée le 29 avril 2018 à Ouagadougou.

Le logo se compose d’une feuille verte avec son bourgeon et une étoile jaune, le tout sur un fond blanc.

ü La feuille représente toutes sortes de feuilles d’arbres ou de plantes. Elle est le symbole de l’environnement naturel (cadre de vie, de protection et d’épanouissement) de l’homme. Elle présente surtout la nécessaire Interaction (harmonieuse et vitale) qui doit exister entre l’homme et son environnement naturel, d’où il tire l’essentiel des ressources, pour perpétuer son existence.

ü La couleur verte est le symbole de la fertilité du sol burkinabé et de la vitalité des Burkinabé qui constituent des atouts pour la production de richesses.

ü Le bourgeon représente la jeunesse burkinabé, qui doit être au cœur de toute politique de développement afin de la préparer à être le Bâtisseur d’un Burkina nouveau.

ü L’étoile jaune et le fond blanc symbolisent la destinée du Burkina Faso. Une destinée de Paix, de développement individuel et collectif. Particulièrement, le fond blanc représente les profondes aspirations des populations à savoir : La Paix comme ciment du développement, l’intégrité, le respect et la vérité comme valeurs cardinales qui caractérisent et distinguent le Burkinabè dans ses interactions quotidiennes en tout temps et en tout lieu.

  31 Octobre 2020                           Laborpresse.net

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*