La plateforme www.plaintes.gov.bf du ministère de la fonction publique du Burkina Faso pour recevoir les plaintes des usagers et clients avec un délai de réponse de 10 jours.

Fonction publique du Burkina Faso : mieux comprendre les modalités des avancements

Commentaire

Les questions d’avancement ont toujours fait l’objet de préoccupations et d’agitations syndicales au Burkina Faso. Comment mieux comprendre les deux (02) types d’avancement ? L’avancement du fonctionnaire comprend l’avancement d’échelon et l’avancement de classe.


L’avancement a lieu de façon continue d’échelon à échelon et de classe à classe.

L’avancement d’échelon qui se traduit par une augmentation de traitement a lieu tous les deux ans pour le fonctionnaire dont la moyenne des notes calculée sur la même période est au moins égale à six sur dix. (6 / 10)

Seuls bénéficient d’un avancement de classe, les fonctionnaires remplissant les conditions suivantes :

– pour un avancement à la deuxième classe, le fonctionnaire qui a accompli dix années de service au moins dans la première classe de son emploi et dont la moyenne des notes, calculée sur ladite période, est au moins égale à huit sur dix (8 /10) ;

– pour un avancement à la troisième classe, le fonctionnaire qui a accompli huit années de service au moins dans la deuxième classe de son emploi et dont la moyenne des notes, calculée sur ladite période, est au moins égale à huit sur dix (8 /10)

Toutefois, lorsque le fonctionnaire se trouve au dernier échelon de la première ou de la deuxième classe et remplit les conditions requises pour l’avancement d’échelon ou bénéficie d’une bonification d’échelon, il passe à la classe immédiatement supérieure.

L’avancement d’une classe à une autre n’est pas subordonné à l’épuisement des échelons de la classe précédente.

En cas d’avancement de classe, le fonctionnaire est placé dans la nouvelle classe à un indice de traitement immédiatement supérieur à celui de son prochain avancement dans l’ancienne classe.

Le fonctionnaire qui a subi une sanction disciplinaire de second degré au cours des douze derniers mois précédant la date d’effet de l’avancement de classe ne peut pas bénéficier de cet avancement de lasse.

Ces dispositions citées par la Direction de la communication du Ministère de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, émanent de la loi n°081-2015/CNT du 24 novembre 2015 portant statut général de la fonction publique d’Etat


Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net      06 Janvier    2024


 

Share This:

Check Also

OUAGADOUGOU : démantèlement par la gendarmerie d’un réseau de soustraction frauduleuse d’eau du réseau ONEA

Commentaire  Des portails à Ouagadougou sur lesquels il est parfois marqué « Attention chien méchant », n’est …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Image CAPTCHA

*

× Comment puis-je vous aider ?