free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Confidentiel >> Guerre en Ukraine : aide humanitaire du Pape François aux réfugiés ukrainiens et son appel à la paix
Guerre en Ukraine : aide humanitaire du Pape François aux réfugiés ukrainiens et son appel à la paix
Le pape François lors d'une audience à la basilique Saint-Pierre, le 18 octobre 2017. REUTERS/Tony Gentile

Guerre en Ukraine : aide humanitaire du Pape François aux réfugiés ukrainiens et son appel à la paix

Nombre de vues: 1 980

Confidentiel

La situation de guerre déclenchée par la Russie contre l’Ukraine, constitue un désastre humanitaire qui pourrait susciter un enlisement et devenir une 3è guerre mondiale.Le Pape François multiplie diplomatie et aide humanitaire pour une cessation de cette guerre.

Depuis l’invasion russe de l’Ukraine, le pape François et le Saint-Siège ne sont pas restés inactifs. Le souverain pontife s’est exprimé à plusieurs reprises pour condamner la guerre comme le 6 mars 2022, après l’Angélus, place Saint-Pierre où il a dénoncé des « rivières de sang et de larmes », précisant,  que les évènements en cours en Ukraine étaient bien « une guerre » et non « une opération militaire », prenant ainsi à rebours le narratif du Kremlin, rappore RFI.  Le 25 février 2022, au lendemain de l’agression russe, le pape s’était rendu à l’ambassade de Russie près le Saint-Siège, située à proximité du Vatican. Un geste jugé important d’autant plus que François avait ce jour-là annulé toutes ses activités en raison d’une douleur à un genou. Il s’est ensuite entretenu au téléphone avec le président ukrainien. « Le peuple ukrainien ressent le soutien spirituel de Sa Sainteté », avait ensuite tweeté Volodymyr Zelenski. Lors d’un appel le 8 mars avec Sergueï Lavrov, le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin a pour sa part, rappelé la volonté du Saint-Siège « de tout faire pour se mettre au service de la paix ».

Sur un plan humanitaire, le Vatican s’est très vite engagé également. Le Pape François a envoyé deux cardinaux sur le terrain. Le premier, le Polonais Konrad Krajewski, est « l’aumônier apostolique » du pape, chargé d’organiser les dons du souverain pontife aux plus vulnérables. À Lviv, il a expliqué que le pape avait financé du carburant pour des camions d’aide humanitaire aux régions ukrainiennes les plus touchées. Le cardinal canadien Michael Czerny, qui s’occupe du dossier des migrants au Vatican, s’est lui rendu à la frontière entre la Hongrie et l’Ukraine pour y rencontrer des réfugiés.

Les menaces de représailles militaires d’autres nations contre la Russie et les sanctions économiques seront-elles suffisantes pour ramener la paix en Ukraine au plus vite ?Plus le temps passe, plus des vies humaines sont inutilement perdues.Le plus urgent, serait de trouver des voies et moyens diplomatiques pour ramener le président russe Vladimir Poutine à la raison.Si l’URSS a pu se disloquer, ce n’est pas le droit à l’indépendance des pays de la fédération de Russie qui soit impossible.Il faut privilégier la négociation dans un partenariat gagnant-gagnant.En Afrique, particulièrement dans des pays du sahel, la diplomatie russe est sur le point de ravir la vedette à la France dans ses ex-colonies,  à cause de l’arrogance et de la dictature des autorités françaises en matière de coopération économique et militaire.Le président Poutine devrait tirer leçon des échecs de son homologue français Macron, l’un des plus grands dictateurs que la France n’ait jamais connus.Si Poutine persiste dans cette guerre sauvage contre l’Ukraine,il risque lui-même de perdre le pouvoir car,  beaucoup de citoyens russes désapprouvent sa folie guerrière.Son action risque aussi de nuire à la percée diplomatique de la Russie à travers le monde.

Le temps du dicton saugrenu des rois antiques romains et occidentaux, insinuant que qui veut la paix prépare la guerre (Si vis pacem para bellum) est révolu de nos jours au profit de son anti-thèse « qui veut la paix, prépare la paix » (Si vis pacem, para pacem).

Laborpresse.net         17 mars 2022

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*