free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Divers >> Humour et blagues >> HUMOUR et PROVERBES:rions à voix basse !
HUMOUR et PROVERBES:rions à voix basse !

HUMOUR et PROVERBES:rions à voix basse !

Nombre de vues: 6 041

1)Comment appelle-t-on un nain qui sort des WC en courant ?
– Un Expresso… C’est un petit café !

2)Comment appelle-t-on un nain qui prend un bain?
– Un ciré… C’est un nain perméable !

3)– Si tu veux connaître la vérité sur ton compte, offense ton voisin. »

4)La gaïeté est la moitié de la santé.

5)Celui qui a inventé le bateau a inventé le naufrage –

6)Les femmes préfèrent les hommes qui les prennent sans les comprendre, aux hommes qui les comprennent sans les prendre. (Marcel Prevost)

7)C’est un petit juif qui va voir son père et qui lui demande:
-Papa tu n’aurais pas 5 Euros ?
Le père :
– Quoi 4 Euros ?! pourquoi faire 3 Euros ? Attends, je regarde si j’ai 2 Euros ! Tient voila 1 Euros partage avec ton frére et rend moi la monnaie.

8)Un jeune homme Djoula veut épouser la fille d’un vieux Bété. Il demande au vieux:

– Opah, qu’est ce qu’il faut pour la dote ??

Le vieux Bété répond:

– Ma petit, est ce que Gbagbo il là libéré ? (Mon fils, Gbagbo a-t-il été libéré ?)

– Non papa.

– Alors vous na ka passer plitard. Quand Gbagbo sera de libéré, tu viens avec son photo de libération pour ma montrer et puis c’est tout dote là…… gnini gnonron, ti a bâti moi dans guerre, tu veux bâti ma fille tous les nuits encore !

Est ce ti ne peux pas chercher femme FRCI entre vous là-bas ??? tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

(Alors, il faut passer plus tard. Quand Gbagbo sera libéré, tu viens avec sa photo de libération pour me le montrer ; c’est tout ce que je demande pour la dote. Après nous avoir battus à la guerre, c’est avec ma fille que tu veux coucher toutes les nuits? Est-ce qu’il n’y a pas une fille de même bord que toi ? ).

9)Une grosse femme, au bal, est invitée à danser avec un inconnu. Soudain ! un pet lui échappe. Gênée, elle s’adresse à son cavalier :
– « excusez-moi, ça m’a échappé ! j’espère que cela restera entre nous ? »
– « Ben non, j’espère que ça va circuler ! »

10)Dans une ville du Burkina,un riche homme d’affaires mossi se rend dans une usine pour acheter des sacs vides pour ses emballages.Ne comprenant pas bien français comme c’est le cas pour plusieurs commerçants de la vieille génération,il voulait demander s’il y’avait des sacs vides.Il dit ceci en s’adressant aux agents de l’usine:« est-ce que vous êtes de sacs vides? ».Les agents ayant compris sa pensée,étaient obligés de contenir leurs sourires pour éviter des rires aux éclats.Au départ de l’homme l’homme,ce fut des rires nourris car, en employant l’auxiliaire être au lieu de l‘avoir,c’est comme si le commerçant les qualifiait eux-mêmes de sacs vides.Les samos,parents à plaisanterie des mossis prennent souvent plaisir à ironiser les mossis par cette citation.

Archives

www.laborpresse.net

www.laborpresse.net

 

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com