free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> «Le Burkina Faso ne peut se développer sans un espace de stabilité…», affirme Blaise Compaoré
«Le Burkina Faso ne peut se développer sans un espace de stabilité…», affirme Blaise Compaoré
Blaise Compaoré ex président du Burkina détesté par certains citoyens et regretté par d'autres.

«Le Burkina Faso ne peut se développer sans un espace de stabilité…», affirme Blaise Compaoré

Nombre de vues: 1 409

Au cours de sa rencontre avec la communauté burkinabè vivant en République de Chine (Taïwan), le 12 octobre 2014, le Président Compaoré a été interrogé sur l’issue de la situation nationale après la fin prématurée du dialogue entre l’opposition et la majorité.
Selon le chef de l’Etat, le Burkina Faso ne peut se développer sans un espace de stabilité.  « L’une des valeurs sûres pour assurer cette stabilité, c’est que nous avons la liberté au Burkina Faso. Car, au-delà des divergences et des contradictions politiques, le plus important, c’est cette liberté de chacun à pouvoir s’exprimer… », a affirmé président du Faso.
Blaise Compaoré d’ajouter: « des milliers de personnes remplissent un stade parce qu’ils sont contre le référendum ; d’autres milliers se mobilisent dans un stade parce qu’ils sont pour le référendum, sans être inquiétés. C’est cela le plus important en démocratie… ».
Le chef de l’Etat a, par ailleurs, affirmé que  le dialogue n’est pas un instrument de la démocratie, en tant que tel. Le dialogue, a-t-il dit, ne peut qu’apporter un plus à la démocratie parce que la démocratie ne fonctionne que sur la base d’institutions et de structures qui relèvent du peuple souverain.
 
« Le dialogue et les concertations sont des espaces qui apportent un plus à la gouvernance inclusive pour faire en sorte que pour décider, même celui qui est mandaté, tel que le président, est amené à écouter. Toutefois, la république est organisée, avec des institutions représentatives de ce peuple-là. C’est pour cela, je pense que, comme partout ailleurs, les gens peuvent ne pas s’entendre, mais ils finiront toujours par aller dans le sens qui est le plus juste, le plus légitime », a soutenu Blaise Compaoré.
Il a relevé qu’il est normal qu’il y ait des débats et des divergences, car cela témoigne qu’il y a une grande liberté d’expression  au Burkina. « Il y a toujours un choix qui doit être fait pour que toute la nation se retrouve. Si ce choix n’est pas fait par les institutions représentatives, le peuple, lui-même, peut se saisir de ces divergences pour apprécier», a indiqué le président du Faso.
Selon Blaise Compaoré, le  Burkina a l’avantage d’avoir des  partis politiques qui ne sont pas fondés sur le régionalisme, l’ethnie et la religion. Ainsi, les débats, a-t-il fait savoir, sont d’ordre purement politique. Et sur ces questions, poursuit le chef de l’Etat, la vie politique est encadrée par une Constitution sur la base de laquelle les Burkinabè peuvent connaitre ce qui est juste et droit.
 
« Pour moi, ce qui est important, c’est que nous travaillons à mettre nos  pensées et nos énergies  au service du  progrès de notre pays… », a-t-il  conclu.
 
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Blaise Compaoré exhorte la communauté burkinabè

à s’inspirer de la belle expérience de Taïwan

2 &´Çá
Au dernier jour de son séjour à Taipei, le Président du Faso, Blaise Compaoré, a eu une rencontre avec la communauté burkinabè résident à Taïwan, le dimanche 12 octobre 2014.
Cette  communauté,  forte de cent vingt-huit (128) Burkinabè résident en République de Chine (Taïwan),  est constituée des familles du personnel diplomatique, des résidents travailleurs et des étudiants.
Au cours de cette rencontre, les questions liées à l’augmentation du nombre de boursiers et l’aide aux étudiants préparant une thèse, ont été entre autres, les préoccupations soulevées par Moïse Convolbo, président de l’association des étudiants et stagiaires burkinabè résident à Taïwan. « Le sentiment de solidarité qui nous anime nous pousse à demander l’augmentation des boursiers pour que beaucoup plus de compatriotes profitent,  non seulement de la qualité de l’éducation à Taïwan, mais aussi des valeurs de ce pays telles que l’intégrité et l’amitié… », a-t-il affirmé.
Pour sa part, l’ambassadeur Céline Yoda/Konkobo a indiqué que les étudiants burkinabè à Taïwan excellent dans leurs études et stages et se comportent en dignes représentants du pays des hommes intègres.
Blaise Compaoré a salué l’attachement des Burkinabè vivant à Taïwan  à leur pays et les a exhortés à s’inspirer de la belle expérience de Taïwan.
 
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Le personnel de l’ambassade du Burkina à Taïwan

reçoit les encouragements de Blaise Compaoré

4
 
Le Président du Faso, Blaise Compaoré, a rencontré, dans la matinée du dimanche 12 octobre 2014, le personnel diplomatique de l’Ambassade du Burkina Faso à Taïwan.
S’exprimant à cette occasion, l’ambassadeur Céline Yoda/Konkobo  a indiqué que le personnel de l’ambassade est composé de seize membres dont trois taïwanais, avant d’exprimer toute sa gratitude au président du Faso qui a accepté de les rencontrer. « Nous souhaitons encore avoir des orientations et des encouragements pour poursuivre
l’exécution de notre mission. Nous vous réitérons notre engagement à toujours travailler  pour continuer de donner une belle image de notre pays auprès de la république de chine Taïwan », a soutenu l’ambassadeur Céline Yoda.
En retour, le président du Faso, Blaise Compaoré, a affirmé qu’il était fier du travail accompli par Mme Yoda et son équipe. Il a souhaité qu’elle travaille à consolider davantage la coopération entre le Burkina Faso et la république de Chine Taïwan. Une relation, qui, selon Blaise Compaoré,  dure depuis 20 ans.
« Nous vous exhortons à travailler à consolider les acquis déjà engrangés  et à relever les défis qui nous attendent afin que nous puissions consolider davantage la coopération qui lie le Burkina Faso et la République de Chine Taïwan », a affirmé le chef de l’Etat.
 
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com