free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Economie >> Le Nigeria refuse la proposition du FMI de dévaluer sa monnaie le Naira
Le Nigeria refuse la proposition du FMI de dévaluer sa monnaie le Naira
Le Nigéria est un pays membre de la CEDEAO, donc  supposé promouvoir  le principe de la libre circulation des personnes et des biens. Et cette stratégie de fermeture de frontière, ne sied pas avec ce principe.

Le Nigeria refuse la proposition du FMI de dévaluer sa monnaie le Naira

Nombre de vues: 338

Brève

Le Nigeria comme beaucoup de pays africains, est confronté à des difficultés économiques en 2020 et 2021. Le Fonds Monétaire International (F.M.I), suggère au Nigeria,  d’accepter une dévaluation de sa monnaie le Naira, pour surmonter la récession économique. Les autorités nigérianes,  ont refusé cette proposition du gendarme de la finance internationale, pour s’engager dans une alternative de réformes économiques internes. Le Nigeria justifie ses difficultés budgétaires, par les effets néfastes de la pandémie du coronavirus. La dévaluation s’avère loin d’être la panacée des relances économiques en Afrique. La preuve, la dévaluation du FCFA dans les années 1994, n’a pas mis les états concernés à l’abri des récessions économiques sporadiques voire endémiques. Le Nigeria fait donc de prudence,  en ne cédant pas aux injonctions fictives du FMI. La perspective d’une monnaie unique des pays membres de la Communauté Économique Des Etats d’Afrique de l’Ouest (C.E.D.E.A.O),  pourrait permettre non seulement au Nigeria, mais aussi aux 14 autres pays membres, de mieux booster leur économie.

Oscar Félix Diakité

Laborpresse.net      18 Février 2021              

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*