free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Actualité >> MONITORING DES MÉDIAS : LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITÉS D’UN NOUVEAU SYSTÈME AU CSC BURKINA
MONITORING DES MÉDIAS : LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITÉS D’UN NOUVEAU SYSTÈME AU CSC BURKINA
Le Conseil Supérieur de la Communication(CSC) organe de régulation des médias au Burkina Faso.

MONITORING DES MÉDIAS : LANCEMENT OFFICIEL DES ACTIVITÉS D’UN NOUVEAU SYSTÈME AU CSC BURKINA

Nombre de vues: 989
Le Conseil supérieur de la communication (CSC) a organisé, le vendredi 27 décembre 2019 dans son enceinte, une cérémonie de lancement officiel de son nouveau système de monitoring dénommé HACA Média Solution (HMS).
Pour une meilleure régulation du secteur de la communication, le CSC a signé, le 9 juillet 2019, une convention avec la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) du Royaume du Maroc pour l’implémentation de son système de monitoring. Ce 27 décembre donc, il a été procédé au lancement des activités du centre équipé de la HMS.
La cérémonie a débuté par les remerciements de la présidente de HACA, Madame Latifa Akharbach, aux autorités burkinabè, au président et au personnel du CSC, ainsi qu’aux techniciens marocains qui ont installé le métériel. Elle a, par la suite, salué l’ambassadeur du Maroc, Sa Majesté le roi Mohammed VI, qui a inspiré les institutions publiques et privées du royaume, en déclarant que la coopération Sud-Sud est la voie gagnante. Elle a conclu que «la HACA du Maroc est prête à continuer cette belle coopération avec le Burkina Faso … »
La cérémonie s’est poursuivie par la remise d’attestations aux techniciens marocains, suivie d’une photo pour immortaliser l’évènement.
Dans son allocution de lancement, le Président du CSC, Me Mathias TANKOANO, a manifesté sa gratitude aux ministres de la Communication, de la Culture et du Développement de l’Economie numérique, au président de l’ARCEP, à Monsieur Désiré COMBOIGO, ancien président par intérim du CSC, les membres du Collège des Conseillers et a remercié les directeurs, les chargés de mission, les chargés d’études, le personnel du CSC. Il a également adressé ses très sincères remerciements aux techniciens marocains et à Monsieur Servaire Coulibaly, directeur de l’Informatique et des Technologies du CSC pour le travail abattu. Il a déclaré que cette révolution se poursuivra dans d’autres villes comme Bobo-Dioulasso, Fada N’Gourma, Ouahigouya et Djibo.
La cérémonie s’est achevée par la visite des installations.
La Direction de la communication et des relations publiques
07 Janvier 2020

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*