free betting tips
DEPECHES
Accueil >> Divers >> Paiement des salaires de fonctionnaires burkinabè :un communiqué anachronique de la solde
Paiement des salaires de fonctionnaires burkinabè :un communiqué anachronique de la solde
BONNE CHANCE AUX CANDIDATS MÉRITANTS DES CONCOURS DE LA FONCTION PUBLIQUE DU BURKINA QUI FAISAIENT LA QUEUE POUR LE DÉPÔT DE LEURS DOSSIERS et qui doivent le faire désormais en ligne..(Photo d'archives)

Paiement des salaires de fonctionnaires burkinabè :un communiqué anachronique de la solde

Nombre de vues: 5 854

Billet

   La direction de la solde et de l’ordonnancement au ministère des Finances du Burkina Faso ,publie mensuellement un communiqué pour informer les billeteurs et autres services de paiement ,de la disponibilité des salaires des fonctionnaires.Ce communiqué est généralement publié par  radio Burkina entre les 24 et 25 de chaque mois.Le communiqué ,depuis belle lurette,est surnommé par des fonctionnaires « Vim Koega »,qui signifie en langue nationale mooré,parole de vie,chant joyeux par allusion à l’émission évangélique et dominicale qui se diffuse sur la même radio.Ce communiqué chant joyeux de la solde est attentivement attendu par les fonctionnaires burkinabè dont l’effectif total était estimé à 140.000 en 2014 sur une population de 17 millions d’habitants.Mais le communiqué est partiellement anachronique par le fait qu’il ne tient pas compte des changements d’horaires de travail survenus au Burkina à partir de 2015 avec l’adoption de la journée continue.L’administration publique fonctionne désormais ainsi qu’il suit :

De lundi à jeudi : –7 h à 12h 30 avec une pause de 30 mn (reprise de 13 h à 15h 30).

  Vendredi : de 7 h à 12 h30 avec 1 h de pause (reprise de 13h30 à 16h).

  Dans le communiqué de la solde pour les salaires de Mai 2017,les billeteurs ont été informés que les bons de caisse sont disponibles le 24 mai 2017 à partir de 8h à Ouagadougou et à 15h30 pour les autres localités du pays.Le point scintillant de l’anachronisme horaire de ce communiqué, porte donc évidemment sur 15h30 ,heure de fin de travail de l’administration publique.Quel est donc ce billeteur qui pourra se présenter dans des trésoreries étatiques à cette heure où les portes sont closes pour obtenir les bons de paiements de salaires ? Il faut donc attendre le lendemain pour avoir gain de cause.La direction de la solde ferait œuvre utile en corrigeant à l’avenir cette disposition horaire qui date de la période d’avant journée continue où les services publics fonctionnaient l’après midi de 15h à 17 h.Aucun fonctionnaire ne se plaint officiellement de ce léger décalage horaire car, sachant que le salaire est néanmoins à portée de main,du sac à main ou de la poche.

Généralement,ce sont les fonctionnaires les plus fainéants,absentéistes notoires à leurs postes de travail, des heures durant,qui sont les premiers à attendre avec impatience le Vim Koega.Le président Saye Zerbo avait trouvé une bonne solution par la traque aux fonctionnaires laxistes dans les débits de boisson à partir de 10h,heure légale de travail. « Ça veut l’argent,ça ne veut pas travailler et ça revendique à travers des grèves intempestives des indemnités et  primes diverses de rendement pour service non rendu.Quelle histoire,cette histoire ! C’est quoi tout cela( y a,yaboin ?) ».Et mes parents à plaisanterie mossis ,vieux commerçants dont les dents sont rouillées par la noix de cola,augmentent de façon désordonnée les prix des produits de grande consommation dès qu’ils entendent que les fonctionnaires ont reçu des augmentations de salaires.Regardez  des gens qui ne comprennent rien à rien et qui sont passés maîtres dans l’inflation et la vente de produits périmés et prohibés.Ce qui les intéresse,c’est amasser l’argent,investir dans l’immobilier qu’ils louent de façon exorbitante,ne se soucient pas d’investir dans des activités créatrices d’emplois pour la jeunesse et la masse de chômeurs. C’est l’occasion pour leurs parents cadres administratifs et politiques de mieux les sensibiliser pour un changement de mentalité,car ils peuvent énormément contribuer à la diminution du chômage par une gestion moderne de leurs activités économiques à leur profit et au profit de nombreux citoyens. Héi, les commerçants mossis, y a yaboin ?

Jean KY

Laborpresse.net          26 Mai 2017

 

Quelle hygiène dentaire !

 

Share This:

FacebookTwitterGoogle+Partager

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Image CAPTCHA

*